Robert Malm : “Quand on a un garçon comme ça, avec une mentalité exceptionnelle…”

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

Sur beIN Sports, le journaliste et commentateur Clément Grèzes, s’est exprimé sur le premier but des Girondins de Bordeaux face à Laval, inscrit par Yoann Barbet.

« On se souvient de son coup franc victorieux face à Valenciennes quatre journées plus tôt, un coup franc qui avait délivré les bordelais. Alexis Sauvage n’a pas eu le temps de toucher le moindre ballon qu’il était déjà parti en chercher un dans ses filets. Cela fait cinq buts pour Yoann Barbet, cinq comme son numéro de maillot ».

Robert Malm fit de même.

« Pour un gaucher, le ballon ne pouvait pas être mieux placé. Je pensais qu’il allait passer le ballon au-dessus du mur, et l’on a vu qu’Alexis Sauvage a été aussi surpris que nous l’avons tous été. Parce qu’il a aussi cette capacité à mettre ce ballon au-dessus du mur. C’était imparable, il y avait la force, la précision, bravo Monsieur Barbet. Un magnifique coup franc. C’est le côté où il est, entre guillemets, plus compliqué de le mettre. Mais c’est tellement plus facile pour le frappeur quand il y a cette distance. Côté gardien, fort, un exemple à suivre pour les tireurs de coups francs […] En ce qui concerne l’entame de match, cela vous met un gros coup sur la tête quand vous êtes Laval […] Yoann Barbet a été énorme encore une fois, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de plus… Quand on a un garçon comme ça, avec une mentalité exceptionnelle… Même Christophe Dugarry disait qu’il était l’exemple et le modèle à suivre pour cette jeunesse bordelaise. Il a mille fois raison ».

Retranscription Girondins4Ever