David Guion : “On savait que ça allait se jouer à la dernière journée, ça va être le cas”

A la fin de la rencontre entre Annecy et les Girondins de Bordeaux, Yoann Barbet, capitaine des bordelais, s’est exprimé au micro de Prime Video :

“C’est dur… C’est dur à encaisser… On est forcément touchés. C’est exactement le scénario qu’on voulait éviter. On s’est tirés une balle dans le pied dès le début du match et on est passés à côté de notre début de match. On a été de mieux en mieux au fur et à mesure de la première mi-temps et après, en deuxième mi-temps Gaëtan (Poussin) nous garde dans le match deux ou trois fois. On a eu je ne sais combien d’occasions d’égaliser et on est tombés sur un grand gardien qui a fait un super match une fois de plus. Il avait fait un grand match contre Le Havre. Ce soir il a été énorme. On a été aussi peut-être un peu maladroits. Mais ce n’est pas fini, on ne va rien lâcher. Il nous reste un match devant 42 000 spectateurs. On sait ce qu’il nous reste à faire. Cela va être dur mais je l’ai dit, on est touchés mais ce n’est pas mort, on va se battre jusqu’à la dernière minute et on ne sait jamais. Peut-être qu’on va être capables de créer un exploit, en tout cas on va tout donner.”

David Guion s’est lui exprimé au micro du club :

“On était venus ici pour prendre des points, parce que c’était important dans ce match décisif. Malheureusement, on revient sans rien. C’est évidemment une déception parce qu’on arrive tout proche du dénouement. Maintenant, c’est ce que j’ai dit aux joueurs, il nous faut rester très concentrés. On savait que ça allait se jouer à la dernière journée, ça va être le cas. On se doit, devant notre public, de remporter ce dernier match de façon à ce qu’on se donne le plus de chances possible d’atteindre notre objectif.”

Retranscription Girondins4Ever