Clément Carpentier: “Difficile de brûler cette équipe qui a tant bien fait cette saison mais le coup est très rude”

Comme à l’accoutumée, les journalistes qui suivent les Girondins de Bordeaux y sont allé de leur analyse d’après match.

Après cette énorme désillusion suite à cette défaite concédée par les Bordelais dans le money time, certains ne tirent par sur l’ambulance, d’autres y voient l’avenir à double tranchant du côté Girondin.

Du côté de France Bleu Gironde, c’est Clément Carpentier qui réagit en premier, arguant que lorsque l’engagement et le niveau technique ne sont pas là…

“Juste pas les mots. Difficile de brûler cette équipe qui a tant bien fait cette saison mais le coup est très rude avec cette défaite des Girondins à Annecy (1-0). Après la L2 est impitoyable, quand tu mets pas l’engagement et le minimum technique…”

Du côté du journaliste dans l’After d’RMC, Nicolas Jamain, si la montée s’effectue elle sera encore plus belle, dans le cas contraire cela sera très compliqué, notamment sur le volet financier:

“Juste se dire que si on monte après tout ça, ce sera encore plus fort !! Sinon… bah c’est la merde”.

Enfin pour Adrien Mathieu, journaliste au point, nous sommes tombés sur un mur ce soir, le portier adverse:

“On n’a plus notre destin entre nos mains a cause de Vincent Pajot et du Neuer savoyard. Quelle vie les amis, quelle vie”.

Alain Bauderon a aussi donné son ressenti.

“Que dire de plus que la situation n’est pas trop favorable… Mais l’espoir permet toujours de vivre au moins jusqu’à vendredi prochain. Faites le taf, gagner et croisons les doigts. La semaine va être très longue…”