Pierre Ducasse : “Attendons pour le débrief de cette saison… au risque de retourner sa veste précipitamment”

Pierre Ducasse n’a pas eu un Bac S, mais un Bac Sciences Economiques et Sociales en 2005. Seulement, il sait compter. Et comme il est plutôt de nature optimiste dans la vie, il explique que la montée des Girondins de Bordeaux n’est peut-être pas encore à oublier.

“J’ai la haine. Mais on va gagner 2-0 et Dijon va gagner 1-0. En bref : si Dijon gagne au Havre et que Bordeaux fait le taff, ça passe pour les deux : Dijon qui est maintenu et Bordeaux qui monte… Et si dans le même temps Metz fait match nul, on est Champions”.

Il revint également sur le choix de David Guion de vouloir gagner ce match à Annecy, alors qu’un match nul aurait suffi pour avoir le destin entre nos mains sur la dernière journée.

“Ce n’est pas tant le système, mais la stratégie. Avant le match, tu sais que s’il y a une victoire, ce n’est pas plié, mais surtout si tu perds tu as de grandes chances de ne plus avoir ton destin en main. Le match nul n’était absolument pas à occulter. En tout cas, c’est impossible à la 10ème minute d’être placé ainsi sur le but…”

En tout cas, selon l’ancien milieu de terrain, il ne faut pas tirer de bilan tout de suite.

“Rappelons nous le mois de juin 2022 et soyons contents d’avoir un bel espoir de montée à domicile sur la dernière journée dès la première saison (après la descente)… Attendons pour le débrief de cette saison… au risque de retourner sa veste précipitamment”.