Jean-Philippe Durand : “Il avait une force de persuasion impressionnante”

Photo Icon Sport

Pour Ouest-France, l’ancien milieu de terrain passé par les Girondins de Bordeaux de 1989 à 1991, Jean-Philippe Durand, s’est remémoré sa rencontre à l’époque avec le Président de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie, à l’été 1991. Ce dernier l’avait convaincu, grâce à son charisme et sa force de persuasion, de s’engager sur la Cannebière, ce qu’il fit, et où il resta pendant près de 7 ans.

« C’était un formidable manager, un meneur d’équipe très efficace. Il avait une force de persuasion impressionnante. Je vais le voir parce que ça m’intéresse de signer à Marseille, c’est le club phare du moment avec Bordeaux, d’où je venais. Je rentre avec l’idée de discuter avec quelqu’un qui veut se battre avec les Girondins pour le titre de champion de France, je ressors avec la mentalité de quelqu’un qui va s’attaquer à la Coupe d’Europe et pas au championnat […] Au début, pendant l’entretien, on met de la distance, on se dit qu’il affabule, qu’il se voit trop beau. Mais au fur et à mesure, on se laisse convaincre par les arguments. En sortant de là, je me suis senti avec une force supplémentaire, je suis entré dans un gros toboggan qui allait m’amener quelque part tout en haut. »