Christophe Dugarry : “Si toi tu as été malheureux pendant deux ans, nous qui t’avons vu jouer, on l’a été tout autant. Nul, moche, pas intelligent”

Photo Icon Sport

Sur RMC, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux désormais consultant, Christophe Dugarry, s’est exprimé sur la sortie de Lionel Messi, qui expliquait avoir été mal pendant ses deux saisons à Paris.

« Sincèrement, c’est moche. Elle est moche, cette sortie, elle est incompréhensible. Alors, après, tu as le droit de ne t’être pas senti bien pendant deux ans, et tu vas un peu plus loin, tu écoutes les arguments. L’argument c’est d’expliquer qu’il n’a pas pu aller chercher ses enfants à l’école, c’est un peu léger. Et moi, j’en ai marre de ces joueurs qui ne parlent que d’eux. Tu as eu Ibrahimovic, tu as Messi maintenant, et tu auras dans quelques temps Neymar. Les mecs ont tout pour être heureux, tout est fait pour qu’ils soient dans les meilleures conditions possibles et imaginables, pour eux et pour leur famille. Avec de la sécurité, tout… Tout ce qui peut être imaginé et même au-delà, est fait pour que ces joueurs soient dans les meilleures conditions. Et là tu pars en nous expliquant que tu n’as pas été heureux pendant deux ans… Mais mets-toi à la place de tes coéquipiers, ils n’ont pas été heureux avec ce que tu as montré, ton entraineur aussi, tes supporters, le mec qui fait le chèque tous les mois pour te payer… A un moment… Ces mecs-là sont dans un monde, une espèce de nuage, où ils ne parlent que d’eux, il n’y a que ça qui les intéresse, et à la fin le bilan de ces deux ans, le mec te sort un truc comme ça. C’est d’un ridicule… Je ne comprends même pas, il doit avoir des conseillers, son papa à côté, sa femme… Mais comment tu peux dire des âneries pareilles ? ».

Cela peut arriver d’avoir le mal du pays, mais dans la communication, cette sortie reste mauvaise.

« A la rigueur, tu peux le ressentir, pourquoi pas, tu peux être mal dans un pays… Ça peut arriver. Mais donne-nous des arguments, ne nous explique pas que tu as été malheureux pendant deux ans. Parce que si toi tu as été malheureux pendant deux ans, nous qui t’avons vu jouer, on l’a été tout autant. Tout autant. Ce n’est vraiment pas classe. C’est très, très moyen. Mais je ne suis qu’à moitié surpris, ils ne respectent pas la décision. Une nouvelle fois, quand tu fais les choses pour de mauvaises raisons, tu pars comme ça, avec une espèce de phrase envoyée comme ça… Ibra ça a été la même chose et tu verras, ce sera la même chose avec Neymar. N’est pas classe qui veut. Beckham n’a pas beaucoup joué, mais il est parti toujours avec élégance ».

Le fait qu’il dise qu’il n’ait pas fait le choix de l’argent et donc de l’Arabie Saoudite ?

« Sincèrement… Ta conférence de presse, tout le monde l’attend. Tu ne parles déjà pas beaucoup donc tu vas être écouté, et tu nous sors une espèce de charabia comme ça, inaudible. Il est inaudible pour les supporters du Barça, les gens d’Arabie Saoudite, ton ancien club pendant deux ans. Tu te mets à dos tout le monde et tu nous expliques qu’il n’y a pas que l’argent qui compte, que tu es un mec bien, et que tu veux sortir grandi de cette histoire-là… C’est nul, moche, pas intelligent ».

Retranscription Girondins4Ever