Clément Carpentier : “Ce n’est tout simplement pas normal même si aujourd’hui on dit que c’est mignon quand c’est un enfant ou ce genre de chose… Non, ce n’est pas possible !”

(Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport)

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Clément Carpentier, journaliste, est revenu sur les incidents qui ont engendré l’arrêt de la rencontre entre Bordeaux et Rodez (0-1 après 22 minutes).

On ne sait pas ce qu’il peut se passer tout simplement. Comme on dit dans la vie, l’inconnu fait peur. Des fois c’est juste pour venir chercher un maillot d’un joueur, juste pour demander un selfie, ce qu’on voit déjà de plus en plus souvent et ce qui est un peu dérangeant parce que ça veut déjà dire qu’il y a des faillites au niveau de la sécurité. Même si c’est pour quelque chose de bienveillant, et on parle de stars mondiales du football, c’est quand même bizarre de voir très souvent maintenant, des supporters rentrer sur la pelouse, même pour ce genre de chose. Puis bien sûr, dans des contextes beaucoup plus compliqués, ça peut devenir dramatique. On parle de ce qu’il s’est passé vendredi du côté du Matmut Atlantique mais j’ai l’impression que malheureusement ça n’arrive pas toutes les semaines mais tous les mois. Il n’y a pas si longtemps que ça, c’était en début de saison en Ligue 2, avec une équipe qui nous concernait déjà, le FC Metz. On a un supporter qui est rentré sur le terrain pour s’en prendre carrément à l’arbitre. Autant vous dire que ce n’était pas pour lui faire des petits bisous dans le cou. C’est ça qui est quand même très compliqué aujourd’hui. Au-delà de ce qu’il peut se passer de grave, parce qu’on a l’impression que maintenant il faut qu’il y ait quelque chose de très très grave, pour qu’on réagisse. C’est un peu ce qu’il se passe aussi dans notre société à l’heure actuelle. Il y a des faillites, même sur des supporters qui viennent demander des selfies ou des maillots. Ce n’est tout simplement pas normal même si aujourd’hui on dit que c’est mignon quand c’est un enfant ou ce genre de chose… Non, non, ce n’est pas possible ! Cela veut dire qu’au début de l’action il y a quelqu’un qui a pu s’introduire sur ce terrain vert, qui doit être sanctuarisé. Même si des fois c’est pour des choses positives, ce n’est pas normal. C’est avant tout une faute de la sécurité du club qui reçoit généralement dans ces cas-là.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.