Marvin Esor : “C’est vrai que de base, en tant que joueur on ne peut pas s’attendre à ça parce que tout le système qui est mis en place est sécuritaire pour un spectacle”

(Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport)

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Marvin Esor, ancien joueur des Girondins et actuel coach du Bassin d’Arcachon en Régional 1, est revenu sur les incidents lors du match Bordeaux – Rodez, arrêté à la 22ème minute (0-1).

Si on a peur quand il y a un envahissement de terrain ? On est forcément focus parce que l’environnement du match fait qu’on est protégés. A partir de là, pour le monde du football on reste les artistes en scène lors de cette soirée. Mais la vie continue derrière, s’il peut y avoir des problèmes, il peut y en avoir sur la route en rentrant chez soi, à n’importe quel moment. J’ai déjà été confronté à un acte différent, où un joueur de Nantes, Vivian, et un supporter qui sort de son parcage, rentre sur le terrain et fait un tête contre tête avec Vivian. En face, il y a une personne humaine qui comprend peut-être le geste de ce supporter. Il ressort du terrain, il ne s’est pas passé ce qu’il s’est passé lors de Bordeaux – Rodez. Maintenant ce sont des émotions, quand on aime on est capables de tout donner, comme à l’inverse, de tout enlever. C’est vrai que de base, en tant que joueur on ne peut pas s’attendre à ça parce que tout le système qui est mis en place est sécuritaire pour un spectacle. Donc on ne peut pas s’attendre à ça.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.