La décision de la Commission de Discipline pour Bordeaux-Rodez : les Girondins perdent le match

Lundi dernier, la Commission de Discipline de la Ligue a décidé d’instruire le dossier de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Rodez. Ce lundi, toutes les parties ont rendez-vous pour connaitre le résultat, une semaine après, de cette instruction.

Après plusieurs jours de réflexion et probablement de formalisation, les dirigeants des Girondins de Bordeaux et leurs conseils ont donc décidé de communiquer sur ce qu’ils considèrent comme des irrégularités. D’abord, et chose la plus importante, ils demandaient à ce que le match soit rejoué, sous le signe de “l’équité”.

Puis, le FCGB a déroulé plusieurs arguments et contradictions dans les propos et les gestes du Rodez Aveyron Football, sans renier ses responsabilités : individu maitrisé par la sécurité, évacuation de 41581 spectateurs sans heurts, absence de violence ces dernières années, Lucas Buades semblent ne pas être touché par le supporter, commotion qui ne semblait pas du fait du supporter… Sans oublier ce que le communiqué a appelé des “faux et contraires à l’éthique sportive” vis-à-vis de l’hospitalisation inexistante, l’impossibilité de reprendre la rencontre, le rapport du médecin légiste assurant qu’il n’y avait « aucune lésion » et d’une seule journée d’arrêt de travail.

A l’énoncé de ses arguments, les Girondins de Bordeaux ont ainsi déposé auprès de la Commission de Discipline de la Ligue une réclamation contre le RAF en violation des règles relatives à l’éthique sportive et au fair-play, ajoutant que son souhait était d’obtenir une décision qui ne prévoit pas de sanction disciplinaire à l’encontre du Club et qui permette de rejouer le match arrêté, au nom de l’équité.

La décision de la Commission de Discipline

38e journée de Ligue 2 BKT : FC Girondins de Bordeaux – Rodez Aveyron Football du 2 juin 2023

Au regard de la gravité des faits, la Commission de Discipline de la LFP avait décidé, le 5 juin 2023, de mettre le dossier en instruction.

Après lecture du rapport d’instruction, la Commission, qui constate l’intrusion d’un supporter pour porter volontairement atteinte physiquement à un joueur qui venait d’inscrire un but, prononce les décisions suivantes à l’encontre du FC Girondins de Bordeaux :

• La perte par pénalité de la rencontre FC Girondins de Bordeaux – Rodez Aveyron Football comptant pour la 38e journée de Ligue 2 BKT

• Retrait d’un point ferme pour la saison 2023-2024

• Fermeture pour deux matchs fermes et deux matchs avec sursis de la Tribune Sud du Matmut Atlantique

Visiblement, la Commission a décidé de se baser uniquement sur les faits (intrusion et jets de projectiles), et non pas les suppositions (état de santé de Lucas Buades qui a pourtant fait interrompre définitivement la rencontre). Ce qui est regrettable, c’est surtout d’avoir attendu une semaine pour ne prendre aucun risque.

Nul doute que les Girondins de Bordeaux feront appel de cette décision et user, comme l’a signifié Gérard Lopez en conférence de presse après Bordeaux-Rodez, de toutes les démarches juridiques pour changer les choses. Cette démarche est la commission d’appel de la FFF, et éventuellement ensuite le CNOSF.