Nicolas Le Gardien et Vincent Romain font le bilan d’Admar Lopes

Dans un live Sud Ouest, le journaliste Vincent Romain s’est exprimé sur le directeur sportif des Girondins de Bordeaux, Admar Lopes.

« Après deux saisons quand même compliquées pour Admar Lopes, il y a des circonstances atténuantes. Il a pas mal d’échecs, soit en cours, soit confirmés. Il a deux ou trois réussites mais elles sont de toute évidence plus rares. On peut penser quand même qu’il joue gros cette saison parce qu’un directeur sportif qui arrive, qui connait une relégation, puis un échec d’une remontée en Ligue 1, puis un nouvel échec pour remonter en Ligue 1… ça commencerait à être un peu compliqué pour lui ».

Nicolas Le Gardien a fait également le bilan du DS depuis son arrivée.

« Il suffit de prendre les recrues une par une et on voit effectivement qu’aujourd’hui, quand on parle de ventes et de plus-values financières, sur un projet trading, ce sont les joueurs qui sortent de la formation… Donc par rapport à ça, ça veut effectivement tout dire sur la réussite ou pas des premières recrues. Après, il a des circonstances atténuantes, d’être arrivé quand même très tard la première saison. Il y a aussi la saison dernière avec la DNCG qui a changé largement la donne qui était prévue début juin. Souvent, on a mis en avant que des jeunes du club ont été lancés en Ligue 2 cette saison, ce n’était pas forcément le projet de base début juin il y a un an. Il y a en avait 4-5-6 qui devaient rentrer dans un groupe élargi, mais qui ne devaient jamais jouer autant qu’ils ont joué cette saison. C’est les circonstances qui ont fait qu’ils ont joué énormément. Cette saison en tout cas, c’est à nouveau difficile pour lui parce qu’il avait prévu plusieurs plans, et là on est déjà mi-juin… On sait aujourd’hui qu’ils vont jouer en Ligue 2, mais ça a mis du temps à se mettre en place. Pour l’image du club ce n’est pas très bon. Là, il y a de l’incertitude pour la DNCG, donc pour attirer des joueurs c’est compliqué. Finalement, tout le travail qui est fait en amont pendant des mois, pour ne pouvez pas l’appliquer avant le mois de juillet, et rares sont les joueurs qui attendent jusqu’au mois de juillet. Ce n’est donc pas simple pour lui, pour la mise en place […] Sur les recrues pures, pour l’instant la balance est plutôt négative. En termes de trading elle est clairement négative, et en termes sportif, c’était mieux cette année mais ce n’est pas explosif ».

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast