Marie Rouarch : “Vendre des joueurs rapidement n’est pas forcément la priorité de la direction”

Sur France Bleu Gironde, Marie Rouarch, journaliste radio à France Bleu, s’est exprimé sur la rendez-vous capital à venir pour les Girondins de Bordeaux, à savoir le passage devant la DNCG.

« Le rendez-vous devant le gendarme financier du foot français est surement bien plus important pour l’avenir du club, un rendez-vous qu’il ne faudra surtout pas manquer pour ne pas revivre le même été de l’année dernière. Selon nos informations, ce rendez-vous aura lieu le 27 ou le 28 juin prochain, et non le 22 comme c’était initialement prévu, en raison de ce Bordeaux-Rodez et des suites disciplinaires. Rester une saison de plus en Ligue 2 ça n’arrange vraiment pas les affaires financières des Girondins, Gérard Lopez a annoncé un trou à combler de 15 millions d’euros pour boucler le budget de la saison prochaine. En réalité, c’est bien plus. Pour boucler ce déficit, le club travaillerait à deux solutions. Soit trouver un fonds de dette, c’est-à-dire un fonds prêt à prêter cet argent comme le fait une banque, la dette du club ayant été drastiquement réduite l’été dernier. Soit c’est Gérard Lopez lui-même qui le fera via un prêt d’actionnaire. Le but étant de passer la DNCG sans accroc, et de se laisser du temps pour rembourser ou récupérer cet argent un peu plus tard en restructurant une nouvelle fois le club et en vendant d’ici la fin de l’été certains joueurs »

Résultat, la question de vendre des joueurs rapidement n’est pas d’actualité.

« Ce n’est pas forcément la priorité de la direction. D’ailleurs, ça a toujours été la ligne de conduite de Gérard Lopez qui refuse de brader ses joueurs, peu importe la situation financière du club. Il préfère même attendre le dernier jour du mercato pour espérer la meilleure offre. On rappellera tout de même que l’été dernier il avait été contraint de vendre le jeune Sékou Mara à un club anglais en plein mois de juillet, pour permettre aux Girondins de Bordeaux de rester en Ligue 2. Cela ne veut pas dire que le club ne vendra pas de joueurs d’ici le 27 juin, mais que les Girondins ne comptent pas à tout prix sur cet argent pour renflouer les caisses dans un premier temps ».

Retranscription Girondins4Ever