Ludovic Obraniak : “Je me suis très vite amouraché des Girondins”

    Pour une Bouchée de Foot, l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Ludovic Obraniak, a expliqué ce que représentait le Club au Scapulaire pour lui.

    « Bordeaux a une place aussi importante dans mon cœur que Lille et Metz. Alors, vous allez me dire que je suis un peu comme Bafé Gomis, que j’ai 35 clubs de cœur. Je sais… J’y ai vécu un temps très court, deux ans, mais je me suis très vite amouraché, et d’ailleurs peut-être un petit peu plus de l’environnement et des gens qui travaillaient pour le club. A l’époque, quand tu étais au Haillan, tu avais tout l’administratif qui était au Château. Comme je passais ma vie au Château… Comme je déposais mes enfants, j’aimais bien arriver une heure et demi en avance, aller boire un café avec les administratifs, puis je restais manger le midi… Je faisais partie de la vie du club, donc j’ai rencontré vachement plus de gens, j’ai connecté avec beaucoup de gens de mon monde. A Bordeaux, les gens qui travaillaient pour le club avaient 10-15-20 ans d’ancienneté. Donc ils te racontaient les histoires toute la journée avec Rolland Courbis, avec Gernot Rohr… Je suis resté très attaché à ces gens-là, et donc à ce club-là. Les gens nous critiquaient déjà beaucoup à l’époque, et on a quand même fait 8ème de finale de Ligue Europa, une Coupe de France, et on finissait 5ème du championnat… Quand tu vois ce qui s’est passé derrière, ils n’ont jamais fait mieux. Mais j’en garde un excellent souvenir ».

    Retranscription Girondins4Ever