Steve Savidan : “Je crois qu’il a manqué de profondeur de banc et de force de caractère des titulaires”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Steve Savidan, ancien joueur professionnel, s’est exprimé sur cette fin de saison en Ligue 2 et du fait que les Girondins de Bordeaux aient manqué la montée en Ligue 1.

Qu’a-t-il manqué aux Girondins de Bordeaux pour monter ? Quatre points (sourire), et c’est toujours plus facile d’analyser une saison comme ça en quelques minutes. C’est toujours plus facile, par contre quand on est sur le fait, c’est quand même compliqué. Je pense qu’on l’a vu quand même s’échapper. Je me rappelle d’un match à domicile contre Sochaux, où on mène, on est ramené au score… Je vois quelques matchs comme celui-là dans la saison, où on ne domine pas vraiment et on n’arrive pas à gagner. Je ne dis pas que c’étaient des points faciles mais en tout cas, des petits matchs nuls par-ci, par-là… Puis on va dire que le dernier match à domicile est une conséquence grave mais ça s’est quand même fait avant. Je pense qu’on était quand même devant toutes ces équipes, on était bien installés à être deuxième, pas loin même de revenir à un moment donné sur Le Havre. Je crois qu’il a manqué de profondeur de banc et de force de caractère des titulaires. Une saison c’est très long et quand on fait la montée il faut que les titulaires soient au rendez-vous à chaque fois, donc un top buteur, un top gardien. Je dirais qu’on ne les a pas eu forcément tout le temps et en même temps. Je ne dis pas qu’entre les deux ce n’est pas utile bien au contraire, mais c’est utile pour finaliser et ne pas subir, et une longueur devant. Je pense que les jeunes ont commencé la saison mais les très jeunes n’ont pas pris le relai. Je crois que David (Guion) a eu une problématique c’était justement le turnover dans la saison, dans les moments clés où il fallait peut-être faire un petit peu reposer les mecs. La trêve internationale de Décembre leur a peut-être fait mal, ce sera analysé par le staff, mais ce qui est quand même encourageant c’est que ça laisse un goût amer. Le plus important c’est maintenant, c’est de se dire : Est-ce que maintenant ils ont appris à savoir gérer ? Parce que l’année prochaine ça risque d’être un peu plus compliqué je crois. La Ligue 2 va être compliquée.”

Puis il a été question des points perdus à Niort, Nîmes ou encore Annecy :

Si ça ne s’est pas joué là ? Ah si, si, ça s’est joué là mais vraiment, Sochaux ça a été pour moi la conséquence de ces petits points perdus. Niort, il fallait finir, ça il n’y a aucun souci, donc au final tu récupère encore des points là. Sochaux, pour moi ça a été l’élément parce qu’on les a vu cassés un petit peu alors que Sochaux n’était pas dans une dynamique positive. Il fallait leur mettre la tête sous l’eau. En fait quand tu joues la montée c’est ça, tu mets les autres la tête sous l’eau, tu n’as pas de pitié.”

Retranscription Girondins4Ever

——————-

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.