Christophe Dugarry : “Je veux des joueurs du centre de formation avec lesquels je m’identifie, des mecs qui ont envie de porter mon maillot,, un stade plein, des émotions !”

Dans Rothen s’enflamme sur RMC, Christophe Dugarry, consultant et ancien joueur des Girondins, s’est exprimé par rapport au fait qu’avec le rachat de Strasbourg par le propriétaire de Chelsea, la moitié des clubs de Ligue 1 est sous pavillon étranger. Est-ce une catastrophe ?

Je trouve que c’est une catastrophe pour le football français. On a toujours été la Ligue 2 de l’Europe, on a toujours pensé qu’on l’était, là c’est confirmé. Le problème n’est pas que ce soient des étrangers, le problème c’est que c’est des multipropriétés. On acte que certains clubs français ne pourront jamais, jamais, jamais jouer la Ligue des Champions, la Ligue Europa. C’était déjà le cas avant ? Pour le coup on l’acte ! On ne sait rien, on ne sait pas. Après je trouve que c’est un problème de philosophie et de volonté. Qu’est-ce qu’on veut faire de notre football ? Là où je trouve que Marc Keller se trompe c’est qu’à Strasbourg les supporters n’en ont rien à foutre de jouer la Ligue des Champions. Que Strasbourg se retrouve entre la huitième et la douzième place, ait un stade magnifique, ait des comptes stables, vive avec l’argent qu’il gagne et ne vive pas au-dessus de leurs moyens… Tout comme j’ai fait une interview sur ça, sur Bordeaux, c’est la même chose. Si Strasbourg, Bordeaux ou d’autres clubs doivent descendre en Ligue 2 et travailler de manière vertueuse, c’est ce qu’on veut du football. Aujourd’hui tu crois quoi ? Que Chelsea va arriver, mettre 100 millions à Strasbourg et que ça va leur permettre de jouer la Ligue des Champions ? Aujourd’hui les écarts se creusent. Tu as vu ce que la FIFA a fait ? C’est tombé, il va y avoir la Coupe du Monde des clubs à 32 équipes ! Donc toujours l’élite, toujours plus toujours plus haut. Je pense que les vrais supporters, ce n’est pas ce qu’ils ont envie d’entendre. Les émotions ils les ont vécu il y a deux ans avec les moyens qu’ils avaient. La Ligue des Champions ce n’est pas ça que je veux, moi je veux un club vertueux, je veux des joueurs du centre de formation avec lesquels je m’identifie, je veux des mecs qui ont envie de porter mon maillot, je veux un stade plein, je veux des émotions ! Pas avec des mecs étrangers que je ne connais pas, avec des présidents que je ne connais pas, avec des fonds où je ne sais pas d’où ils viennent ! Je n’ai pas envie de ça, ce n’est pas le football dont j’ai envie !”

Retranscription Girondins4Ever

 

https://twitter.com/Rothensenflamme/status/1672294118582542336