Quand Jules Koundé, Zinedine Zidane et Bixente Lizarazu parlent de penaltys

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Dans l’émission Téléfoot sur TF1, il était question de la complexité à tirer un penalty. Environnement, enjeu, pression, façon de tirer… Plusieurs joueurs et anciens joueurs sont revenus sur des penaltys marquants de l’histoire. Jules Koundé est revenu sur la panenka de Zinedine Zidane lors de la finale de la Coupe du Monde 2006 face à l’Italie.

Je pense que le penalty de Zizou contre l’Italie c’est un penalty iconique, de par l’enjeu, de par le gardien en face, la manière, la panenka. Je veux dire qu’il y a tout dans ce penalty.”

Le principal intéressé avait déjà évoqué son geste dans l’émission :

Je peux rater le penalty mais je n’y pense pas à ce moment. J’ai quelques secondes pour choisir mon geste et c’est le geste que je choisis. J’ai un gardien en face qui me connaît parfaitement donc il fallait inventer quelque chose. J’ai inventé quelque chose (rires).”

https://twitter.com/telefoot_TF1/status/1672903852692054017

Puis ce fut au tour de Bixente Lizarazu de commenter deux penaltys dans sa carrière. Celui manqué lors de la séance de tirs aux buts face à l’Italie, lors du quart de finale de la Coupe du Monde 1998.

“Prendre ses responsabilités, évidemment tu n’as pas envie de décevoir donc il y a une pression, une pression que tu te mets, une pression qui est liée à l’environnement. Habituellement je mets de la puissance, habituellement je frappe croisé. Là je n’ai pas mis de puissance et j’ai frappé sur le côté.”

Puis il a évoqué celui qu’il avait réussi trois ans plus tard en finale de la Ligue des Champions face à Valence, avec son club du Bayern Munich :

Là j’ai frappé en force, croisé de l’autre côté. Quand j’ai marqué, j’ai marqué pour nous, pour le Bayern et j’ai aussi marqué comme une espèce de revanche sur ce penalty que j’avais raté. Ca y est, c’était réglé.”

Retranscription Girondins4Ever