Marie Dehri : “Je ne m’attendais pas à jouer autant”

(Photo by Loic Cousin/Icon Sport)

Marie Dehri fait partie de la longue liste de jeunes joueuses lancées dans le grand bain du monde professionnel ces derniers mois, depuis la restructuration de la section féminine des Girondins de Bordeaux. Pur produit de la région et plus précisément du Médoc (elle est originaire de Cussac-Fort-Médoc) elle a bénéficié de beaucoup de temps de jeu, elle qui devait principalement jouer en U19 et picorer du temps de jeu parallèlement en D1 Arkema.

L’histoire, vous la connaissez. Devant l’incertitude quant à la survie du club, mais également face à de très nombreux départs, sans oublier la volonté du Club de faire la part belle à la formation, les Girondins ont fait confiance à leur jeunesse, avec réussite.

Pour Sud Ouest, la milieu de terrain qui a participé à 16 matches de D1 et 2 de Coupe de France, s’est exprimée sur ce temps de jeu qui était presque inimaginable en début de saison.

« Je ne m’attendais pas à jouer autant. Jusque-là, j’avais un peu goûté au groupe en participant parfois à des séances. Mais je revenais jouer le week-end avec l’équipe des U19. C’est un autre rythme également à trouver […] J’espère gagner encore un peu plus de temps de jeu lors de la deuxième partie de saison et tenter de jouer plus de matchs dans la peau d’une titulaire. Je m’accroche pour ça »

Lors de la dernière rencontre (débâcle, plutôt), Marie est une nouvelle fois rentrée en jeu, à la 75ème minute, remplaçant Maëlle Seguin.