Nicolas Usaï : “Il y a deux possibilités, commencer avec une défense à quatre, ou commencer avec une défense à trois avec deux pistons”

Le coach du Pau FC, Nicolas Usaï, a évoqué les possibilités en défense lundi soir face aux Girondins de Bordeaux, lui qui compte beaucoup de défenseurs dans son effectif, et peu d’attaquants.

« Il y a deux possibilités pour le match de lundi, commencer avec une défense à quatre, ou commencer avec une défense à trois avec deux pistons. Quand on parle du rapport de force, c’est justement l’utilisation de ces joueurs-là. Mais l’idée, qu’on commence à quatre ou à cinq… De toute façon, on connait la force de l’adversaire, on imagine dans quelle organisation ils peuvent évoluer avec les joueurs qu’ils ont recruté cet été, mais il faudra être capable de les mettre en danger et d’avoir des phases de jeu pour mettre de la verticalité, se projeter… Il ne faut surtout pas attaquer le match en disant qu’on ne va faire que défendre… Le mot enthousiasme est important sur l’aspect psychologique déjà, d’être content de rentrer dans une compétition aussi excitante, mais aussi l’enthousiasme de faire en sorte que dans le jeu on soit capable de se lâcher complètement. Donc j’imagine ce que je vais faire, on va avoir un plan de jeu. Ce serait quand même grave de ma part, à la veille de la première journée, de ne pas savoir ce que je vais faire. Il y a quelques interrogations du fait qu’il y ait quelques joueurs incertains, mais oui, on sait ce qu’on a envie de faire. Après, c’est pareil, c’est la magie du sport et du football en particulier : on peut imaginer beaucoup de choses, il y a toujours des faits de jeu ».

Retranscription Girondins4Ever