Pierre-Olivier Murat : “On était des victimes et une victime n’a pas besoin de se justifier en France”

Avant la rencontre entre le Rodez Aveyron Football et l’AS Saint-Etienne, Pierre-Olivier Murat, président du club ruthénois, s’est exprimé au micro de BeIn Sports. Il est notamment revenu sur les propos du Président d’Annecy et l’affaire entre Bordeaux et Rodez.

Les propos du Président d’Annecy ne m’intéressent pas, ce n’est pas un sujet pour moi. On travaille, on ne parle pas. Il faut quand même se rendre compte que pour toutes les institutions et les juridictions, on était des victimes et une victime n’a pas besoin de se justifier en France. Si ça a été très dur psychologiquement pour Lucas Buadès ? Oui, la plus grande victime c’était lui, par rapport à ce qui a été dit, alors que nous, on est dans une région de travailleurs, on n’a jamais été des tricheurs. On a été des victimes. Lucas ça a été très dur pour lui psychologiquement parce qu’il a reçu plein de menaces et autres sur les réseaux sociaux, donc le club aujourd’hui, était un club déjà très soudé, et après cet évènement il s’est encore plus soudé et encore plus autour de lui.”

A noter que le match Rodez – Saint-Etienne a été reporté à 16h après des bagarres entre supporters stéphanois. Il devait avoir lieu à 15h.

Retranscription Girondins4Ever