Issouf Sissokho : “C’était de la malchance, ce n’était pas dû, en aucun cas, à l’hygiène de vie. Je sais comment je vis au quotidien”

    Après Albert Riera, ce fut au tour d’Issouf Sissokho de passer en conférence de presse d’avant match. Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux a évoqué son début de saison à titre personnel.

    « C’est positif comme je suis sûr le terrain, parce que j’ai passé pas mal de temps en-dehors du terrain. Depuis la reprise je suis content même si j’espère pouvoir jouer encore plus afin d‘aider l’équipe au maximum. Mais je suis quand même content de ce qui se passe, et avec les résultats ce sera encore mieux.

    Présent devant les médias, il espère évidemment débuter contre Canet en Coupe de France.

    « Oui, ça me manque beaucoup de commencer les matches. Comme tous les joueurs, je suis un compétiteur, et j’aime toujours débuter les rencontres. Peut-être que la Coupe de France est une bonne occasion de débuter un match et de pouvoir jouer l’intégralité d’une rencontre, cela ferait plaisir ».

    La chose positive est que cette saison, il a moins de blessures.

    « Oui, c’est une très bonne nouvelle. Jusqu’à maintenant, j’ai souvent dit que la plupart des blessures que j’ai eues, c’était de la malchance, ce n’était pas dû, en aucun cas, à l’hygiène de vie. Je sais comment je vis au quotidien. Là, depuis la reprise, ça se passe bien. Il y a beaucoup plus de rigueur cette année du côté du staff, et moi aussi de mon côté. Jusqu’à présent, ça se passe bien »

    Retranscription Girondins4Ever