Julien Faubert : “C’était un peu ma caractéristique aussi. J’aimais participer au jeu offensif. J’avais les capacités de faire les allers-retours, donc ça commençait déjà…”

    Photo Icon Sport

    Sur Generation Foot, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Julien Faubert, a évoqué sa saison à Fréjus Saint-Raphaël, lui qui est l’entraineur principal de l’équipe.

    « C’est correct, même si on enchaine un peu trop les matches nuls à mon goût. Mais la saison se passe correctement. J’ai eu beaucoup de départs, j’ai fait pas mal de recrutement, et il faut que la mayonnaise prenne : elle commence à prendre. Maintenant, il va falloir être mieux d’un point de vue comptable et prendre trois points. Mais la saison se passe bien, et j’ai un super groupe de gars qui travaillent bien, qui sont à l’écoute, et qui ont adhéré au projet. C’est intéressant. Maintenant, une saison, c’est long, et il est temps de lancer la machine ».

    L’ancien bordelais évoqua également le poste de latéral qui a beaucoup évolué, devenant presque un poste d’ailier aujourd’hui.

    « Oui, après, c’était un peu ma caractéristique aussi. J’aimais participer au jeu offensif. J’avais les capacités de faire les allers-retours, donc ça commençait déjà… Il y avait Pat’ Evra, Abidal… Ça commençait à être quelque chose qui rentrait dans les mœurs. Maintenant, c’est sûr qu’aujourd’hui, en tant qu’entraineur, on voit les choses différemment et on se sert des latéraux comme 4ème ou 5ème attaquant aussi. C’est sûr que le football moderne fait que si on veut jouer latéral, il faut avoir les capacités d’un contre-attaquant, et des capacités aussi de centreur voire même de finisseur. Oui, le football moderne fait qu’on se sert des latéraux. On le voit avec Pep Guardiola qui a des latéraux qui rentrent en tant que milieux… Il faut qu’ils aient la qualité. Ce n’est plus le défenseur brut de l’époque, c’est plus maintenant des vrais joueurs de football, de vrais joueurs de ballon ».

    Retranscription Girondins4Ever

     

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    Une publication partagée par Génération Foot (@generationfoot__)