Christophe Fauvel (Bergerac) : “Si on tire un très gros, on ne rêve que d’une chose, c’est d’aller faire la fête au Matmut”

    Le Président du Bergerac Périgord Football Club pour encore quelques mois, Christophe Fauvel, va vivre comme les Girondins de Bordeaux un 16ème de finale de Coupe de France cette saison avec son club. Et l’un de ses rêves serait de le jouer au Matmut Atlantique.

    « On rêve toujours d’aller plus loin quand on se lève le matin ou quand on concourt, c’est pour aller le plus loin possible… On était à deux doigts d’une demi-finale de Coupe de France il y a peu, voilà… On avait prévu avec Paul (Fauvel, son fils, DG du Club) de faire ça au Matmut, pour faire une nouvelle fête du football aquitain. C’était prévu. Mais peut-être qu’on le fera en 16èmes de finale si on tire un très gros : tout est possible aussi. Bien sûr que c’est complètement possible. Imaginez qu’on tire un Marseille ou un PSG… Si on rêve en grand… Très franchement, si on tire un très gros, on ne rêve que d’une chose, c’est d’aller faire la fête au Matmut »

    Et pourquoi pas au stade Chaban Delmas ?

    « Non, parce que Chaban, on a tenté à chaque fois, et je suis très ami avec Laurent Marti qui a à chaque fois tout fait pour faciliter les choses… C’est un peu moins simple avec la mairie de Bordeaux car il y a un problème de hauteur de pelouse pour le rugby, qui n’est pas la même que pour le football, donc cela pose un problème. Je pense qu’on n’est pas les bienvenus à Chaban alors que franchement, c’est un très joli stade, et on aurait beaucoup de bonheur à y jouer. Mais on n’est pas attendus à Chaban, alors qu’on est attendus, moyennant finances bien entendu, au Matmut Atlantique. Donc pourquoi pas… On peut rêver en grand ».

    Retranscription Girondins4Ever