Résultats des Girondins

    Nabil Djellit : “Ils ont choisi le logiciel d’un entraineur solide et confirmé”

    Nabil Djellit, journaliste L’Equipe, a commenté l’arrivée de l’ancien entraineur des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic, à la tête de la sélection algérienne.

    « Il fallait vite enchainer après Djamel Belmadi parce que l’Algérie restait quand même sur un échec XXL à la CAN, en terminant dernière de ce groupe. Ils ont choisi le logiciel d’un entraineur solide et confirmé, qui a déjà travaillé en sélection, avec également le logiciel des ex-pays de Yougoslavie, parce qu’il est né en Bosnie, un peu comme Vahid Halilhodzic qui avait réussi avec l’Algérie. Le choix s’est tourné vers l’ancien entraineur de Bordeaux. Il aura un chantier important, remettre l’Algérie en marche, remettre de la discipline, renouveler les cadres, répondre à certaines questions comme Mahrez ou pas… Et être prêt très vite. Je ne trouve pas que c’est un manque d’ambition, qui est un discours que j’entends. Je ne sais pas… Il a quand même un CV qui est solide, il a travaillé en Serie A, il a été le sélectionneur de la Suisse pendant 7 ans en décomplexant les suisses face aux meilleures équipes d’Europe. Et après, à un moment, il faut être aussi lucide. Travailler en Algérie, c’est un environnement particulier, il faut avoir quand même un peu de poigne et être capable de s’adapter très rapidement. Il faut juste remettre une équipe d’équerre, et mettre un logiciel de jeu, et basta ».

    Retranscription Girondins4Ever