Patrick Estampe : “Il y a beaucoup de manques partout, et quand tu n’as pas Danylo Ignatenko au milieu qui est là pour tenir la baraque…”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Patrick Estampe, Vice-Président de l’US Bouscat Football, est revenu sur le match nul entre les Girondins de Bordeaux et le Paris FC (3-3).

« On a eu peur à 0-2. C’était une première mi-temps catastrophique. Il n’y avait rien, pas de jeu, pas d’envie on pouvait penser, ça ne montait pas pour harceler l’adversaire… On a la chance de revenir avec ce but qui nous ramène à 1-2. Et après, on voit une équipe bordelaise qui est, pas métamorphosée, mais qui a le mérite de revenir dans l’envie. Je ne sais pas ce qui s’est dit dans les vestiaires, mais tant mieux. Je revois un peu le scénario de la saison dernière où on faisait une mi-temps sur deux. A ce niveau-là, ça ne marche pas, surtout quand tu joues le maintien. Après, il y a eu beaucoup de manques, mais on redit les mêmes choses pour beaucoup de matches, malheureusement pour nous. Il y a beaucoup de manques partout, et quand tu n’as pas Danylo Ignatenko au milieu qui est là pour tenir la baraque, c’est un peu compliqué. Ça s’est vu parce qu’en première mi-temps on a pris l’eau de tous les côtés au milieu de terrain. On s’en tire bien, parce qu’à 2-3, comptablement, ça aurait été compliqué dans les têtes, et je pense qu’il y aurait eu un peu de grabuge dans le stade. Ça aurait pu siffler plus que ça n’a sifflé ».

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.