Santiago Cucci : “Le Haillan est dans un état… On voulait aussi entamer des discussions pour pouvoir rénover le centre, investir dans le centre, donner des meilleurs moyens”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Santiago Cucci, était l’invité afin d’éclaircir les rumeurs d’une offre de rachat pour le Club des Girondins de Bordeaux. Le Basque Santiago Cucci, président exécutif intérimaire de l’OL en 2023, et l’entrepreneur Michaël Benabou, ont bien fait une offre de rachat à Gérard Lopez, mais elle est restée sans réponse.

Si je suis sur un autre projet ? (sourire) C’est très gentil de me poser la question, je ne vais évidemment pas vous répondre. J’apprécie en tout cas le temps que vous m’avez donné et je suis très content d’avoir pu éclaircir parce qu’effectivement, pour moi ce qui est important ce sont les supporters et l’avenir du club. Ce n’est pas mon avenir à moi personnel.”

Il a ensuite évoqué les grandes lignes de son projet s’il avait repris le club :

“C’est un projet sportif très simple. C’est d’abord, évidemment autour des valeurs, les valeurs de chez nous. Comme je le dis souvent, on roule les R, donc il y a tRavail, couRage. Pour moi ça passait par le début, qui est le centre de formation et l’investissement qu’il y avait autour des jeunes. Je ne vais trahir personne en disant que Le Haillan est dans un état qu’on peut tous constater aujourd’hui. Je pense qu’on peut faire un peu mieux donc on voulait aussi entamer des discussions pour pouvoir rénover le centre, investir dans le centre, donner des meilleurs moyens. Avoir un centre de formation qui attire des talents du coin. Aujourd’hui les talents du coin, il y en a beaucoup qui vont en Espagne malheureusement. Je trouve qu’il y avait des choses à faire en mieux, avoir peut-être plus de recruteurs, etc, etc… C’était un peu le projet pour nous.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.