Albert Riera : “C’est ce qu’on veut, envoyer un message dès la première minute, par la première occasion, la première faute, le premier corner, la première frappe…”

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Le coach des Girondins de Bordeaux, Albert Riera, s’est présenté ce matin devant les médias, à l’occasion de la conférence de presse d’avant match face à Bastia. L’entraineur bordelais a répondu à la question de savoir si la victoire à Caen était un match référence à l’extérieur.

« C’est vrai que cette semaine ça a parlé un peu, pour savoir si c’était le meilleur match ou pas. Je crois que quand on gagne, on ne fait pas tout bien, et quand on perd, tout n’est pas catastrophique, sauf le match contre Annecy parce que les intentions étaient terribles… On en a parlé, et on s’’était dit que, peut-être, on pouvait avoir un accident par saison. C’était l’accident de cette saison. Mais les sensations que l’on avait contre Caen, ce sont les sensations que l’on doit avoir à tous les matches. Après, le résultat peut être différent… Caen a eu des opportunités, nous aussi. Mais déjà, d’avoir la première occasion au coup d’envoi, au bout de 15 secondes… Tu envoies un message à l’adversaire. C’est ce qu’on veut, envoyer un message dès la première minute, par la première occasion, la première faute, le premier corner, la première frappe… Tu envoies un message à l’autre équipe, celui de leur dire qu’on veut gagner le match. C’est ce que je veux. Le plus important, c’est que mes équipes veulent être dominantes, protagonistes, et jouer dans la partie de terrain adverse. Après, bien sûr, il y a un adversaire comme Caen surtout, qui a essayé de revenir après avoir été mené. Ils ont été nous chercher, et ça c’est quelque chose de beau dans le foot. Mais la sensation était que Bordeaux voulait tout le temps jouer dans le terrain adverse, voulait dominer, et aller chercher le second but… On s’était dit à la mi-temps qu’il ne fallait pas attendre, mais au contraire aller chercher le second but. Et ça nous a fait du bien. A la mi-temps, il y avait quelque chose à régler, et je voulais que les joueurs aillent chercher le second but. Ça aurait été une erreur d’attendre avec le 0-1, et de voir ce qui se passe en seconde mi-temps… On a continué, et c’est pour ça qu’on a eu des opportunités ».

Retranscription Girondins4Ever