Romain Molina : “Je peux vous le dire très clairement, il y a des fonds d’investissement qui attendent qu’il se plante, pour récupérer le club pour quasiment rien du tout…”

Dans une vidéo, l’essayiste Romain Molina, au sujet de la situation des Girondins de Bordeaux, a parlé de la situation financière du club pour la fin de la saison. Il évoqua aussi l’offre de Santiago Cucci.

« Soit Gérard Lopez remet une grosse somme dans le courant du mois, sinon pour les salaires du mois prochain, on ne sait pas trop… En effet, donc, ça négocie des prêts. Il y a des offres de rachat, et on a entendu celle du très vocal et médiatique Santiago Cucci, qui a fait un passage éphémère et désastreux, catastrophique, à l’Olympique Lyonnais. Monsieur voulait s’occuper des transferts et du sportif alors que ce n’était pas son boulot, ce qui a posé de grands problèmes en interne. C’est l’une des principales raisons pour laquelle il a été écarté. Maintenant, il se met sur plusieurs projets de rachat : Bordeaux et Saint-Etienne. Quand un mec se met sur autant de projets de rachat, ce n’est jamais bon signe […] On a refusé l’offre à Bordeaux. Là aussi, il y a une certaine opacité. On n’explique pas vraiment. Ils veulent récupérer un club, pas de souci, sauf qu’actuellement à Bordeaux, tu dois compenser les pertes à venir pour l’année prochaine, puis celles de cette année… Et tu as tellement d’opacité que tu ne sais pas réellement combien il faut… Surtout, est-ce que Gérard Lopez, s’il accepte un actionnaire, est-ce que ce n’est pas aussi pour garder le pouvoir ? Et donc de récupérer quelqu’un qui va mettre de l’argent, pour continuer à diriger le club… Sauf que dans le football, il n’y a pas beaucoup de gens qui veulent mettre l’argent pour que les autres jouent avec… Actuellement, à Bordeaux, il faut quand même avoir les reins solides. On ne parle pas de 5-10-15-20M€. On parle de beaucoup plus, et combien veut Gérard Lopez ? ».

Pour lui, sur ce point, Gérard Lopez a un plan.

« La stratégie est très simple. Il va attendre au bout du bout du bout, afin de trouver quelqu’un qui va lui permettre de faire cela. S’il ne le trouve pas, je peux vous le dire très clairement, il y a des fonds d’investissement qui attendent qu’il se plante, pour récupérer le club pour quasiment rien du tout… Tu as en fait dans une bataille de poker menteur […] Tu as besoin d’argent pour finir la saison, et tu auras besoin d’au moins 20-25 millions d’euros pour compenser les pertes de l’année prochaine. Donc déjà, il faut de gros apports ».