Romain Molina : “Tu as pris des joueurs très bien payés, qui ont des statistiques, sans penser à leur complémentarité. Tu as un effectif complètement bringuebalant, mal construit”

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Dans une vidéo, l’essayiste Romain Molina, au sujet de la situation des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur le côté sportif.

« Ce sont des clubs historiques du football français sauf que sportivement les choix ont été catastrophiques. Là, il y a encore ce fol espoir, car il y a un public, à domicile c’est très dur d’aller y gagner, mais on va être honnête, surtout sur la seconde partie de saison… Bordeaux est nettement inférieur à beaucoup d’équipes. Il y a même énormément de réussite… Tu prends le match à Rodez, où il y a deux buts refusés sur hors-jeu, et finalement tu égalises dans les dernières minutes… Il y a énormément d’égalisations en fin de match, ça pousse, mais c’est d’une fébrilité défensive consternante, même si le changement de gardien a beaucoup apporté à Albert Riera. Tu as pris un coach qui est complètement à l’opposé de David Guion… Sachant qu’Albert Riera, c’est le choix de Gérard Lopez, et pas d’Admar Lopes. A un moment donné, lui aussi fait des choix, donc il ne faut pas tout mettre non plus que sur Admar Lopes. Mais il faut surtout le dire, Bordeaux, sportivement, c’est une cacophonie. Tu ne peux pas passer de David Guion à Albert Riera avec sa philosophie de jeu, ça ne fait pas sens avec l’effectif que tu as. Un effectif mal construit, où tu as des grosses pertes au niveau offensif, en percussion… Tu as pris des joueurs très bien payés pour le coup, qui ont des statistiques, sans penser à leur complémentarité. Ce qui fait que tu as un effectif complètement bringuebalant. Le départ de Stian Gregersen cet hiver fait mal défensivement, tu as évidemment ce qui s’est passé pour le pauvre Alberth Elis et on lui souhaite un prompt rétablissement. Ton effectif, vis-à-vis du budget que tu as, n’a pas été bien construit. Il n’est pas complémentaire, et le nouveau coach, ça ne passe pas avec beaucoup de joueurs ».

Ces derniers propos vont assurément plaire au coach bordelais… Comme les prochains :

« Et en plus de ça, tu as une attitude jugée très arrogante par des équipes adverses, notamment par rapport à des propos d’Albert Riera, ce qui fait que tout le monde veut se taper Bordeaux. C’est triste de dire ça parce que c’est un super club Bordeaux, vraiment un club sympa… Mais ce n’est plus sympa aujourd’hui, tout le monde veut se taper Bordeaux. Le club a une image exécrable, et ça navigue à vue. Car le propriétaire ne dit rien, des problèmes financiers et c’est silence radio : tu ne sais pas où ça va. Attention aussi, c’est trop facile de pointer le seul Gérard Lopez qui a bien sûr des torts. Il y a des gens bien avant lui, qui ont aussi du sang sur les mains ».