Jean-Philippe Thibaudeau : “Ce n’est pas du tout une sanction contre Lilian Laslandes, ça a été un réajustement qui a été fait par le club”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Jean-Philippe Thibaudeau, journaliste France Bleu RCFM à Bastia, s’est exprimé avant d’aborder ce match de la 32ème journée de Ligue 2. Les Girondins de Bordeaux recevront l’équipe du Sporting Club de Bastia. Il a notamment été question du staff bastiais et des changement opérés récemment ou à venir, comme l’arrivée de Frédéric Antonetti.

Frédéric Antonetti n’est pas encore au Sporting Club de Bastia. Aujourd’hui il y a un accord de principe entre l’ancien entraîneur du Sporting et les dirigeants, pour un retour au club la saison prochaine, mais en tant que Directeur Technique. Ça veut dire en tant que grand patron du sportif. On peut associer ça à un Directeur Sportif +, pour Frédéric Antonetti qui voulait vraiment se reconvertir depuis quelque temps dans ce poste-là. Pas question pour lui de revenir sur le banc. En revanche, on sait qu’en coulisses Frédéric Antonetti a distillé quelques petites indications, un petit coup de pouce au staff actuel, pour essayer de rebooster cette équipe qui est en plein doute depuis plusieurs semaines, pour ne pas dire depuis le début de saison. Au moment où Régis Brouard a été démis de ses fonctions, on est parti sur un duo d’entraîneurs Lilian Laslandes – Michel Moretti. Un duo d’entraîneurs confirmé par le président, trois ou quatre rencontres après sa nomination. Il y avait eu deux belles victoires consécutives, d’ailleurs la seule fois de la saison, dans le derby face à Ajaccio puis du côté de Quevilly. Puis derrière, on a continué à un petit peu alterné le bon et le beaucoup moins bon du côté du Sporting. On a cherché des solutions. Il y a eu ce léger électrochoc Frédéric Antonetti et avec l’annonce de son arrivée future. Il y a également eu l’annonce d’un retour d’un coach officiel qui est Michel Moretti et qui est tout à fait logique. Aujourd’hui on ne peut pas, dans n’importe quel club du monde, même un club amateur, avoir deux entraîneurs à la tête, deux entraîneurs qui viennent à la conférence de presse d’avant-match, deux entraîneurs qui viennent en conférence de presse d’après-match. Ce n’est pas du tout une sanction contre Lilian Laslandes, ça a été un réajustement qui a été fait par le club. D’ailleurs on a vu lors du dernier match face à Dunkerque que Michel Moretti et Lilian Laslandes ont échangé énormément durant 90 minutes, pour essayer de trouver des solutions. Malheureusement il n’y en avait pas beaucoup.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.