Matthieu Dossevi : “Au moment où on attend un peu plus d’eux, une confirmation, une lueur d’espoir pour retrouver le statut qu’ils ont, eh bien non”

(Photo by Loic Cousin/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur La Chaine L’Equipe, l’ancien joueur et consultant, Matthieu Dossevi, a été invité à expliquer comment les Girondins de Bordeaux pouvaient passer du match à Caen, à celui face à Bastia.

« C’est défensivement qu’ils n’ont pas été à la hauteur. Ils n’ont pas réussi à stopper ces vagues bastiaises. Quand on a un bloc aussi bas, il faut un pressing immédiat pour récupérer la balle assez haut, et justement empêcher les bastiais de sortir de ce pressing et de vite se projeter… Car on le sait, quand on est aussi haut côté bordelais, il y a des espaces. On retrouve donc nos défenseurs qui sont en un contre un. Les bordelais ont failli de ce côté-là. Quand ils n’arrivent pas à effectuer un vrai pressing offensif, les bastiais, eux, ont trouvé les joueurs au milieu de terrain qui ont ensuite alimenté les attaquants […] Je l’avais déjà dit la semaine précédente, mais ces bordelais, on n’arrive jamais à savoir… Ils sont imprévisibles, incorrigibles. Ils nous sortent des matches incroyables et au moment où on attend un peu plus d’eux, une confirmation, une lueur d’espoir pour retrouver le statut qu’ils ont, eh bien non, ils retombent dans leurs travers, et passent à côté de leur match. Surtout qu’avant ce match-là, tous les voyants étaient au vert, et rien ne laissait présager qu’ils puissent être totalement dominés au niveau du score. Ils ne l’étaient pas dans le jeu, mais les bastiais ont été hyper réalistes et pragmatiques. Ils ont défendu, ils se sont projeté, et ils ont marqué ; tout ce que n’a pas réussi à faire Bordeaux ».

Retranscription Girondins4Ever