Yon Ecenarro : “Si tu acceptes le déséquilibre, tu acceptes le duel, tu peux accepter qu’à un moment donné ça soit l’adversaire qui gagne les duels”

(Photo by Loic Cousin/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, s’est exprimé suite à la défaite des Girondins de Bordeaux face au Sporting Club de Bastia (2-3), lors de la 32ème journée de Ligue 2. Il est notamment revenu sur les choix d’Albert Riera.

Vipotnik, la raison principale, je ne vais même pas rentrer dans le manque de confiance de l’attaquant. Un attaquant, il faut qu’il enchaîne et si possible, faire trembler les filets c’est mieux. Mais c’est notre meilleur buteur avec huit buts. Il y a aussi une chose simple, les changements qu’il (Albert Riera) fait à la mi-temps. Il punit les deux centraux, il les sort. Il sort Danylo Ignatenko qui n’est pas non plus fameux la première mi-temps et qui en plus, risque prendre un carton rouge. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure, donc il le sort. Qu’est-ce qu’il y a derrière ? Il y a un repositionnement à la fois de Weissbeck, ou même de Diaz qui est beaucoup plus bas. Il n’y a plus la touche technique de Diaz, qui n’est pas aux avant-postes et ça se ressent. Quelqu’un comme Vipi, je trouve que ses appels de balles ne sont pas très bons. Par contre Livolant en fait des très bons et il n’est pas souvent servi. Il a plein de défauts aussi Livolant. A Caen, j’ai compris qu’il le mette devant pour ses appels etc, et encore faut-il le servir… Mais il y a plein de choses, on le voit avec l’équipe de départ. Ça a beaucoup critiqué, et à juste titre. Ils n’ont pas été bons les deux défenseurs centraux, que ce soit Barbet et Marcelin, en première mi-temps. Mais si tu regardes les positionnements, tu as plusieurs fois dans le match Bokélé qui est ailier droit et Ekomié qui est ailier gauche. Riera l’a dit, il accepte le déséquilibre. Mais si tu acceptes le déséquilibre, tu acceptes le duel, tu peux accepter qu’à un moment donné ça soit l’adversaire qui gagne les duels. C’est comme ça le foot, sinon il y aurait toujours des 0-0. C’est un jeu de duels. Certes ils auraient pu faire beaucoup mieux.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.