Pedro Diaz : “En Espagne, et même dans le monde entier, il y a un respect pour ce club. Ce sont les Girondins de Bordeaux”

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Dans Sud Ouest, le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Pedro Diaz, est revenu sur son transfert au FCGB, son premier lors de sa carrière, lui qui n’avait évolué qu’au Real Sporting de Gijón. Qu’est-ce qui fut pour lui le plus difficile ?

“Pouvoir communiquer avec mes coéquipiers en français. Aujourd’hui, c’est beaucoup mieux parce que je comprends l’essentiel de ce qu’ils disent. À part Malcom (Bokélé) (rires). Mais pour le reste, tout est bien. Mes amis, ma famille me rendent visite, viennent au stade et je suis rarement seul. Ma mère imaginerait bien vivre ici, mon père moins : il a une cabane à la montagne et il aime bien y aller. J’ai toujours voulu quitter l’Espagne pour apprendre d’autres coutumes, une autre langue. Et Bordeaux a été ma première opportunité. C’est un grand club, j’avais hâte de venir ici”.

Et le milieu espagnol, qui réalise tout de même une bonne saison hors de son pays, assure que le Club au Scapulaire et très connu là où il vient.

“Beaucoup connaissent le club de Zinédine Zidane. En Espagne, et même dans le monde entier, il y a un respect pour ce club. Même si maintenant ça ne va pas bien, ce sont les Girondins de Bordeaux […] Quand mon agent m’en a parlé, je savais que c’était le club de Zidane, de Tchouaméni, de Koundé, avec un grand stade”.

District de la Gironde