Laurent Brun : “En fait, ça ne bouge pas… Les adversaires ont le temps de regarder, de lire le journal, de faire une sieste… !”

(Photo by Loic Cousin/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Pour Bordeaux Le Mag, Laurent Brun s’est exprimé sur la sortie de Yoann Barbet lors du match face à Bastia. Et une question peut se poser… Est-ce que le jeu mis en place par Albert Riera est vraiment fait pour le capitaine des Girondins ? Voici l’avis du journaliste.

« Je ne sais pas quelles sont les consignes… Bordeaux a eu 77% de possession de balle, mais on en fait quoi du ballon ? On joue latéralement. On joue en petites passes, et à l’arrivée, le bloc adverse a le temps de se replacer. Effectivement, Barbet-Marcelin, je ne vois pas comment ils peuvent jouer long. Il n’y a pas de renversement de jeu, de verticalité… Alors, il y aussi les attaquants qui ne font pas de bons appels ou qui n’en font pas du tout. Jérémy Livolant est généreux, il a fait quelques appels, mais on ne joue pas avec lui non plus… On veut faire quoi, du tiki-taka aux Girondins ?! On n’est pas capables de le faire… Et ça prend deux plombes… On part d’un côté du terrain, et on va à l’autre… Mais les adversaires, ils ont le temps de regarder, de lire le journal, de faire une sieste… Ce n’est pas possible ! Je pense que ça ne convient pas à ce genre de joueur (Yoann Barbet), qui aime prendre l’espace, renverser le jeu, progresser, faire monter son bloc de 20-30 mètres… Aujourd’hui, non, ce n’est pas ça, donc je pense effectivement que ça ne convient pas suffisamment à ses qualités. Après, je trouve que de tirer à boulets rouges sur Yoann Barbet, c’est très, très dur. Je trouve que ça profondément injuste. Je pense en tout cas que le jeu de convient pas à Yoann Barbet. Il est quand même bon sur les interventions défensives, les duels aériens, il est quand même là… Et parfois, il récupère le ballon, et ne sait pas où relancer parce qu’il n’y a pas de mouvement autour de lui. Parfois, il a des pertes de balle aussi, avec des passes mal assurées, mais comme tous les autres. Il y a peut-être un peu plus de déchet dans ses passes aujourd’hui, mais peut-être que la répétition des passes courtes, ce n’est pas son jeu, et ça l’énerve. Je le dis par Harisson Marcelin aussi… Je regarde souvent quand les défenseurs centraux ont le ballon, comment bougent les copains à côté. En fait, ça ne bouge pas… Jouer court n’apporte rien, qu’on essaye un peu de mettre de la verticalité ! ».

Retranscription Girondins4Ever