Davy Rouyard, va t-il trouver chaussure à son pied ? Il est à l’essai au RAF

Régis HAZENFUS – Photographe

Quasiment titulaire depuis le début de la saison avec la réserve des Girondins de Bordeaux, Davy Rouyard a également pu avoir du temps de jeu avec la sélection de Guadeloupe, lui qui est l’un des deux titulaires, que fait alterner Jocelyn Angloma.

Sous contrat jusqu’en juin 2025, le joueur de 24 ans (25 le 17 août prochain), qui aurait dû/pu avoir sa chance sur la durée en professionnel s’il n’y avait pas eu cet incident extra-sportif, s’entraine avec l’effectif professionnel mais semble barré par Karl-Johan Johnsson voire Rafal Straczek. Pour preuve, lorsque ce dernier était très contesté, jamais le nom de l’international guadeloupéen n’a été cité pour devenir numéro 1 dans l’équipe première.

Aujourd’hui, Sud Ouest nous annonce que notre gardien pourrait bien trouver une porte de sortie. En effet, il a été autorisé à faire un essai chez le Rodez Aveyron Football, des suites des blessures des deux premiers gardiens que sont Lionel Mpasi et Sébastien Cibois. Cette arrivée interviendrait donc, comme vous l’avez compris, sous le titre de joker médical. Reste à savoir comment pourra se conclure le deal car Davy Rouyard n’a plus qu’une année et quelques mois de contrat.

Il semblerait donc que les relations entre les Girondins de Bordeaux et Rodez se soient réchauffées puisque, rappelez-vous, en début de saison, le RAF avait tenté de se faire prêter Logan Delaurier-Chaubet… Mais après ce qui s’était passé lors du dernier match de la saison dernière, Rodez avait essuyé un refus de la part du Club au Scapulaire.

(Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)