Olivier Dall’Oglio : “Si on ne regarde que les stats et les datas, effectivement ils devraient être bien plus hauts que ça”

Avant la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux, Olivier Dall’Oglio, l’entraîneur stéphanois, s’est exprimé en conférence de presse d’avant-match. Il a été questionné sur son adversaire du week-end : les Girondins de Bordeaux.

C’est une équipe qui cherche à bien jouer au ballon, qui a une efficacité offensive redoutable, ça c’est sûr. Moins sur le côté défensif obligatoirement, pas toujours équilibrée sur cet aspect-là. Maintenant, en termes de résultats, je pense effectivement qu’ils n’ont pas les résultats qu’ils devraient avoir parce que défensivement, il y a peut-être quelques errances. Mais dans le jeu, c’est vraiment très, très efficace. Ils marquent pratiquement tout le temps, avec du jeu. Ils cherchent l’efficacité, des projections très rapides vers l’avant. Il y a quand même des individualités de bon niveau. Mais c’est vrai que leur classement, ils ne devraient pas être à ce classement. Ils devraient être beaucoup plus hauts. Si on ne regarde que les stats et les datas, effectivement ils devraient être bien plus hauts que ça.”

Concernant le statut des deux clubs.

Si c’est plus dur pour des clubs comme Bordeaux et Saint-Etienne en Ligue 2 ? Oui c’est sûr. Les équipes à battre aujourd’hui, ce sont Saint-Etienne et Bordeaux effectivement, donc ça motive d’autant plus l’adversaire. En plus, il y a souvent beaucoup de monde au stade. Ça met un engouement c’est clair, ça on ne peut pas y échapper. C’est un gros choc entre deux gros clubs qui ne sont pas à leurs places aujourd’hui, avec des gros publics aussi. Ça reste un match très important pour les deux clubs je pense.”

Un match important entre deux gros clubs historiques, du coup présence d’un arbitre de Ligue 1 et d’un niveau européen. Est-ce que ça rassure ?

Si ça rassure que ce soit un arbitre qui officie à l’international ? Oui, quelque part oui, c’est clair. C’est important d’avoir quelqu’un d’expérimenté sur ce genre de match parce qu’il y a de la pression, parce qu’il y a du public. C’est important que le directeur du jeu soit expérimenté et soit capable de garder son sang-froid dans certaines situations. Parce qu’on l’a vu (à Ajaccio la semaine dernière), ça peut être désagréable.”

Retranscription Girondins4Ever