[J33] Ils ont porté le maillot de Bordeaux et Saint-Etienne

Comme avant chaque match sur Girondins4Ever, les joueurs qui ont évolué dans les deux clubs du prochain match des Girondins de Bordeaux sont listés. Cette fois-ci, on parle de ceux qui ont porté le maillot de Bordeaux et de Saint-Etienne, que ce soit dans une équipe en tant que joueur, ou bien dans un staff technique.

Les coaches (dans un club ou l’autre)

Elie Baup, Jean-Louis Gasset, René Lobello, Willy Sagnol, Patrick Guillou, Laurent Blanc, Alain Bénédet, Aimé Jacquet, Ghislain Printant, David Guion, Jean-Luc Dogon

Les gardiens

Joseph-Antoine Bell, Pierre Bernard, Paul Bernardoni

Les défenseurs

Gianni Talerico, Paul Baysse, Benoit Trémoulinas, Mathieu Debuchy, Bruno Basto, Patrick Battiston, Roland Mitoraj, Patrice Lestage, Sergi Palencia

Les milieux

Alejandro Alonso, Youssef Aït Bennasser, Laurent Batlles, Renaud Cohade, Michel Cristobal, Jean-François Daniel, Pascal Feindouno, Laurent Fournier, Bernard Genghini, Roland Guillas, Wahbi Khazri, Félix Lacuesta, Landry Nguemo, Bernard Pardo, Henri Saivet, Valentin Vada, Zaydou Youssouf, Marc Zanotti

Les attaquants

Henri Braizat, Loïs Diony, Bernard Lacombe, Robert Nouzaret, Philippe Redon, Antoine Rodriguez, Christophe Sanchez, Gérard Soler, Didier Tholot, Anthony Modeste, Enzo Crivelli

Focus sur Didier Tholot (via Girondins Rétro)

Un but parmi les 24 inscrits par Didier Tholot sous le maillot des Girondins reste dans les mémoires des supporters bordelais : l’ouverture du score contre le Milan AC en mars 1996 dans un match d’anthologie. Avant d’être en mesure de placer les marine et blanc sur la voie de l’exploit, Didier Tholot parcourut beaucoup de chemin.

Découvrant le football à Boën-sur-Lignon, près de Saint-Etienne, bercé par les exploits des Verts, il fut refusé lors d’un stage pour intégrer le centre de formation. Alors il prit un itinéraire bis, à savoir l’INF Vichy. Après de 3 ans de formation, il débuta sa carrière professionnelle à Toulon. Il passa ensuite par Niort, Reims, Saint-Etienne et Martigues.

À 31 ans, après deux belles années en Provence, il fut convoité par le PSG et Strasbourg. Mais ce furent les Girondins qui le voulaient le plus. Il se vit ainsi offrir une chance dans un grand club français. Il découvrit les joutes européennes. Mais un accident de la circulation le priva durant 5 mois de compétition. Cela ne l’empêcha pas d’être présent le jour J contre le Milan AC. Finaliste malheureux de la Coupe de l’UEFA, il repartit la saison suivante à la pointe de l’attaque girondine. Sous la houlette de Rolland Courbis, il fut associé en attaque à Jean-Pierre Papin, son compagnon croisé à l’INF Vichy, et Kaba Diawara.

Auteur de 11 buts, il accomplit une belle saison soldée par une défaite en finale de la Coupe de la Ligue. Désireux de signer un bon contrat à 33 ans, il quitta Bordeaux pour rejoindre la Suisse et le FC Sion. Il joua par la suite à Bâle, aux Young Boys de Berne puis à Vevey. Il y débuta également une carrière d’entraîneur, à Vevey puis à Sion.

De retour en France, il s’assit pour commencer sur le banc de Libourne-Saint-Seurin avant de prendre les destinées de Reims, Sion de nouveau, Châteauroux, Bastia, Sion de nouveau, Nancy puis le FC Pau.

Photo Icon Sport