Clément Grèzes : “Ils auront été longtemps menés par des bordelais entreprenants, conquérants et intéressants dans le jeu”

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur BeIn Sports, Clément Grèzes, commentateur et consultant, couvrait la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (2-1), pour le compte de la 33ème journée de Ligue 2. Il est revenu sur cette victoire des Verts.

On retiendra surtout les images de joies, la fête à Saint-Etienne, la fête dans ce Chaudron qui a vibré avec un scénario exceptionnel, propice à ces effusions de joies, propice aussi à la nervosité à laquelle on a assisté. Pour tout vous dire il y avait la police dans la zone vestiaire qui était présente pour calmer tout le monde. […] On a vu les stéphanois, qui après avoir pris rendez-vous avec l’une des deux tribunes, se sont déplacés à l’opposé pour partager avec leurs supporters qui auront été énormes tout au long de ce match, encourageant jusqu’au bout, même quand les stéphanois étaient menés 1-0. […] Une formation stéphanoise qui s’impose donc deux buts à un. Ils auront été longtemps menés par des bordelais entreprenants, conquérants et intéressants dans le jeu. Un stade en ébullition qui a donc vu des bordelais très intéressants dans l’utilisation du ballon. Un Vipotnik qui temporise et Pedro Diaz à la conclusion de ce premier but.”

Il a également évoque l’ouverture du score bordelaise avant de se faire rejoindre et donc de se faire dépasser :

Des bordelais récompensés après un excellent premier quart d’heure, un temps un petit peu plus faible et une fin de période qui aura été intéressante. Il a été décalé par Zuriko Davitashvili, très entreprenant lui aussi tout au long de ce match. C’est le sixième but de Pedro Diaz. Puis ce match s’achève et à la 90ème minute, toujours un à zéro pour les bordelais et Cardona marque. Puis après la 91ème, vient la 92ème. Après la 92ème, vient la 93ème. Et à la 94ème minute, avoir cette lucidité-là, c’est du très, très haut niveau. C’est un but qui restera comme l’un des plus beaux et peut-être l’un des plus importants de la saison stéphanoise. On a vu la joie immense d’Olivier Dall’Oglio qui fait un saut pas très académique (sourire). Irvin Cardona est élu homme du match. La joie immense du peuple stéphanois. On regrettera les incidents en fin de match.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport