Robert Malm : “Je vais être un peu grossier mais il faut les avoir bien accrochées pour tenter de faire cela, à ce moment-là de la partie”

.(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur BeIn Sports, Robert Malm, commentateur et consultant, couvrait la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (2-1), pour le compte de la 33ème journée de Ligue 2. Il est notamment revenu sur le but de l’égalisation d’Irvin Cardona.

Vous avez vu que Cardona reprend le ballon, il est dans l’axe. C’est Olivier Dall’Oglio, quelques secondes avant, qui lui dit ‘Ré-axe toi’. Il s’est ré-axé à ce moment-là pour venir. Il faut tirer aussi un coup de chapeau sur ce que fait Wadji parce qu’il lui ouvre un petit peu le chemin aussi. Puis après il y a la frappe qu’il va mettre au premier poteau.”

Puis il y a eu ce second but de la délivrance…

La lucidité, c’est ce que Cardona a eu sur son geste. Je vais être un peu grossier mais il faut les avoir bien accrochées pour tenter de faire cela, à ce moment-là de la partie. Puis la lucidité pour pouvoir le faire. C’est du culot. Il faut par moment en avoir du culot, de la réussite, mais la réussite se provoque aussi. […] C’est du très, très haut niveau. Il les a porté Cardona sur cette action-là. Et à ce moment-là, tenter ce geste-là, ce lob sur Johnsson qui était venu à sa rencontre pour pouvoir réduire l’angle. Il a tenté ce lob et même Ekomié, même le capitaine Barbet ne peuvent sortir ce ballon. C’est remarquablement réalisé par l’attaquant stéphanois.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport