Robert Malm : “Le scénario est dingue mais je retiens aussi que Bordeaux avait fait une belle partie. Je trouve juste regrettable ce qu’il s’est passé sur la fin”

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur BeIn Sports, Robert Malm, commentateur et consultant, couvrait la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (2-1), pour le compte de la 33ème journée de Ligue 2. Il est notamment revenu sur la faute de Yoann Barbet sur Nathanaël Mbuku, dans la surface de réparation à la 55ème minute. Cela aurait pu valoir un penalty mais Monsieur Brisard n’a rien signalé.

Il y a le bras qui dit faute. Il arrive tout simplement au niveau de la carotide. Il empêche aussi du coup de passer devant Yoann Barbet. Si le bras est encore au niveau de la poitrine, vous voyez ce que je veux dire, là à la rigueur, oui. Mais qu’il soit au niveau du visage et qu’il empêche effectivement à Nathanaël Mbuku d’aller vers le ballon… On a le ralenti.”

Puis il est revenu sur les tensions en fin de match, entre joueurs mais aussi membres des deux staffs. La police aurait dû intervenir dans la zone des vestiaires pour calmer tout le monde :

Si on en arrive là c’est qu’effectivement c’était vraiment très, très chaud et c’est vrai qu’on était un peu au milieu de l’échauffourée de cette fin de match. C’est dommage parce qu’on a vraiment eu une très, très belle partie avec un scénario de dingue. C’est vrai que Saint-Etienne, réduit à dix, arrive à renverser la tendance. J’ai aussi envie de retenir ce foot, ce qu’on a eu sur ce match. On a eu franchement deux équipes où j’avoue que sur ce match-là je me suis régalé. Il y a eu un vainqueur, ça a été l’AS Saint-Etienne. Le scénario est dingue mais je retiens aussi que Bordeaux avait fait une belle partie. Je trouve juste regrettable ce qu’il s’est passé sur la fin. Après, il faut d’abord retenir le score et ce qu’on a vu sur le terrain.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport