Damien Tardieu : “On disait que c’était, fut un temps, une grosse affiche de Ligue 1, ça a quand même les standards d’un match de Ligue 1 ce qu’on a vu”

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Dans L’Intégrale Foot sur RMC, Damien Tardieu, correspondant sportif pour RMC, couvrait la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (2-1), comptant pour la 33ème journée du championnat de Ligue 2.

Geoffroy-Guichard était plein comme un œuf, à guichets fermés pour la troisième fois d’affilée parce qu’on rentre dans le money time de cette saison de Ligue 2 et que les Verts sont en position de se battre pour, pourquoi pas, monter en Ligue 1. Cette affiche fut dans le temps, une grosse, grosse affiche de Ligue 1. C’est un match de Ligue 2 mais il y avait une ambiance juste exceptionnelle ici à Geoffroy-Guichard. […] Saint-Etienne devait réagir pour rester dans le coup pour cette montée directe en Ligue 1. On a vraiment eu une première mi-temps très rythmée avec 22 tirs, 13 pour les Verts et 9 pour les bordelais. On ne s’est vraiment pas ennuyé. On disait que c’était, fut un temps, une grosse affiche de Ligue 1, ça a quand même les standards d’un match de Ligue 1 ce qu’on a vu, notamment de la part des bordelais qui ont montré un beau visage. Saint-Etienne devait réagir dans cette deuxième mi-temps. Les Verts ont dû finir à dix puisque Mickaël Nadé a pris un carton rouge après deux cartons jaune. Cela s’est sérieusement embrouillé entre lui et Vital Nsimba l’ancien clermontois notamment. On a même eu une (embrouille) générale entre les staffs. C’était vraiment chaud parce que l’enjeu était fort. Les Girondins ont eu une énorme occasion avec un ballon en profondeur. Vipotnik élimine Larsonneur qui était sorti à 30 mètres de ses buts, et il a un peu tergiversé alors qu’il avait l’espace et les solutions avec des coéquipiers et plus de gardien. C’est Briançon qui est venu dégager en catastrophe les Verts sur le fil. C’était une fin de match échevelée avec deux équipes qui se rendaient coup pour coup.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport