L’entourage du joueur accusé de racisme est très surpris

Ce midi sortait un communiqué de l‘US Dunkerque sur des accusations de racisme envers un joueur Girondin, sur des faits qui se seraient déroulés sur le terrain pendant le match.

Clément Carpentier, journaliste à France Bleu Gironde, donne un peu plus d’éléments autour de ces accusations.

Affaire à prendre avec sérieux mais des pincettes pour le moment. L’incident aurait eu lieu sur le terrain pendant le match malgré l’absence d’altercation entre joueurs ou de signalement à l’arbitre.

Les coéquipiers Girondins n’ont rien vu ni entendu.

D’ailleurs, plusieurs joueurs des Girondins n’ont rien vu ni entendu. C’est seulement après la rencontre que certains ont été informés d’un possible incident. C’est tout. À l’instant T, très peu de précision sur les possibles faits.

Il semblerait que le journaliste sache qui est le joueur concerné.

Le joueur visé par Dunkerque n’a pas participé à l’après-match, n’est pas passé en zone mixte (comme d’autres). Autre scène : un ou deux joueurs plus Luis Castro se sont rendus dans le vestiaire bordelais après le match, sûrement pour évoquer l’incident.

Enfin, l’entourage du joueur accusé, serait très surpris.

On ne connaît pas pour l’instant la position du joueur des Girondins. Son entourage est très surpris et pris de court par l’accusation

 

D’après Sud Ouest, une commission aurait lieu demain et de lourdes sanctions peuvent tomber si les faits sont avérés pour le joueur comme pour le club…