Olivier Frapolli : “C’est une très belle affiche contre un club historique et ça je pense que c’est très bien parce que ça évite des moments de doutes et de réflexions”

Dans la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, l’entraîneur lavallois Olivier Frapolli s’est exprimé avant de recevoir les Girondins de Bordeaux ce samedi, pour le compte de la 35ème journée de Ligue 2.

On a pas mal d’animations sur ce match-là. C’est les 53 ans des socios. C’est une très belle affiche contre un club historique et ça je pense que c’est très bien parce que ça évite des moments de doutes et de réflexions. On bascule tout de suite dans l’action, c’est ce qui est bien. L’autre bonne nouvelle, même si on le savait depuis un moment, c’est que mathématiquement on est aujourd’hui certains d’être en Ligue 2 la saison prochaine. Évidemment, on ne va pas se gargariser par rapport à ça, parce que c’est acquis depuis un petit moment, mais là c’est mathématique. Et quand on voit les équipes qui ne sont pas encore sauvées, on se dit que c’est quand même bien d’avoir déjà ces 49 points et de valider cette deuxième saison en Ligue 2. Maintenant il faut trouver les ressources. On a multiplié les échanges avec les joueurs ces derniers temps et je sais que certains peuvent en douter de l’extérieur, parce que c’est peut-être un peu ce que nos matchs peuvent laisser transparaître. Mais je peux vous assurer que tout le monde est vraiment concerné et tout le monde est dans le projet. Je ne vois pas de joueurs qui aient lâché, je ne vois pas de joueurs qui soient démobilisés, pas du tout ! On est surtout attristés, on est presque surtout dans l’incompréhension de ce que l’on vit. De mémoire, même dans des périodes très difficiles, je n’ai jamais eu de période où… Oui des séries de défaites j’en ai déjà eu, mais sur des scores comme ça, en peu de temps, ça ne m’est jamais arrivé et je pense que ce n’est jamais arrivé pour la plupart de nos joueurs. Il y a un peu cette incompréhension. On essaye de mettre des mots sur les maux, de trouver des solutions.”

Retranscription Girondins4Ever

Photo District de la Gironde