Philippe Lucas : “J’ai connu des joueurs qui ne voulaient pas disputer des matchs à enjeu comme ça, parce qu’ils avaient un peu le trouillomètre à zéro”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Philippe Lucas, ancien joueur et entraîneur aux Girondins, s’est exprimé suite à la victoire des Girondins de Bordeaux face à Dunkerque (2-0) pour le compte de la 34ème journée de Ligue 2. Il a notamment évoqué la bonne prestation de Vital Nsimba, qui revient bien après sa blessure.

Il enchaîne bien, d’autant plus que c’était un peu le match de tous les dangers contre Dunkerque. Donc, il aurait pu se cacher. J’ai connu des joueurs qui ne voulaient pas disputer des matchs à enjeu comme ça, parce qu’ils avaient un peu le trouillomètre à zéro. […] Si ce serait bien d’avoir Vital Nsimba à Laval ? Oui, ils en ont bien besoin, c’est clair. Vital, quand il revient à ce niveau-là, c’est un joueur quasiment indispensable. Mais je ne m’étonnerais pas qu’il joue, puisque c’est quand même un joueur qui a justement, comme il a été souvent blessé, qui finit avec beaucoup de fraîcheur à la fin de saison, donc il n’y a aucune raison, à la limite, qu’il ne débute pas, si ce n’est s’il aurait ressenti une certaine fatigue musculaire à la fin du match. Auquel cas, il ne faudrait peut-être pas prendre trop de risques. C’est la seule raison qui ferait qu’il ne débuterait pas le match, mais sinon, il n’y a pas de raisons. Vital, jouer tous les trois jours, je suis sûr que ça ne le dérange pas du tout, et au contraire. C’est un joueur professionnel, il aime ça de jouer tous les trois jours. Arrivé en fin de saison, les entraînements, on en a fait suffisamment, donc ce qui les intéresse, c’est jouer.”

 

Retranscription Girondins4Ever

——————-

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.