Albert Riera : “Si les arbitres ou les autres entraineurs ne veulent pas me dire bonjour…”

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

En conférence de presse d’avant match ce matin, l’entraineur des Girondins de Bordeaux Albert Riera, a été questionné sur l’image qu’il pouvait avoir de l’extérieur, notamment chez les autres entraineurs de Ligue 2. Pour le coach bordelais, aucun regret, seuls ses joueurs comptent.

« Ce qui m’importe, c’est mes joueurs. Si je sens que ce groupe ne va pas (bien) avec moi, je vais partir d’ici… Mais les autres, non. Qui me connait ?! Quelqu’un qui parle, qui fait une interview, ‘ah cet entraineur…’. De quoi il me connait ? Combien de cafés on a pris ensemble ? Il me connait parce que j’ai fait une conférence de presse… Pour dix minutes que je parle. Jamais ces personnes n’ont été avec moi, à mes côtés, elles ne me connaissent pas… Mes joueurs me connaissent. Demandez-leur ce qu’ils pensent de moi. Pour moi, c’est le plus important. Moi, mes vitamines, ce sont mes joueurs. Quand je sens que mes joueurs sont avec moi, qu’ils savent ce que je peux leur donner pour qu’ils s’améliorent, je vais continuer. Si je sens un jour qu’il y un problème avec mes joueurs, ça c’est autre chose. Mais ce qui se dit à l’extérieur, non. Pour finir sur ça, si les arbitres ou les autres entraineurs ne veulent pas me dire bonjour… Moi, je m’occupe de mes joueurs et de mon travail, à faire du mieux possible. Le reste, ça ne m’intéresse pas ».

Retranscription Girondins4Ever