[J36] La nouvelle prestation XXL de Pedro Diaz, face à Ajaccio

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Au four et au moulin. Comme souvent. Mais avec cette fois-ci une justesse technique dans le dernier geste, une belle présence dans les intervalles, et un jeu à une touche de balle. Voici la performance de Pedro Diaz avec les Girondins de Bordeaux face à l’AC Ajaccio, en statistiques.

L’attaque

Bien sûr, il est le premier buteur. Et c’est vrai que son sang-froid est à noter. Mais il fut également l’auteur d’une passe décisive sur ce match. Il tira trois fois au but, pour deux tirs cadrés (67% de réussite). Il toucha aussi deux ballons dans la surface adverse. En revanche, il ne réussit aucun dribble (sur trois tentés) en phase offensive.

Les passes

Sans surprise, il est le joueur qui toucha le plus de ballons, au nombre de 90, loin devant le deuxième Yohan Cassubie (70). Il termine avec un 65/69 dans ses passes (94%), 6 occasions créées, 1 passe décisive bien sûr, et 11 passes dans le dernier tiers. Dans ses centres, c’est du 43% avec un 3/7, mais surtout un 9/10 au niveau de ses passes longues (90% de réussite). Enfin, il tira 5 corners.

La défense

Il fut concerné par 2 actions défensives, et réussit son seul tacle tenté. Il récupéra surtout 10 ballons et ne se fit dribbler qu’une seule fois.

Les duels

Il remporta 3 duels, et en perdit 4. Dans le détail, il s’en sort avec 2 duels au sol gagnés sur 6 disputés, et 1 duel gagné dans les airs (100% de réussite).

L’avis d’Albert Riera sur Pedro Diaz :

« Si je considère qu’il est intransférable ? Et s’il arrive une offre de je ne sais pas combien… Dans le foot, on ne sait pas ce qui va se passer… Mais c’est vrai qu’il joue à un autre niveau, c’est un joueur qui fait la différence, c’est un joueur bien sûr à garder. Si je suis l’entraineur, bien sûr que je souhaite le garder pour mon équipe, mais si arrive une offre… J’ai été joueur, et si une équipe plus importante arrive, ou une offre pour laquelle tu ne peux pas dire non… C’est le foot, il y a une part de business aussi, et ça c’est normal. Ma responsabilité c’est d’améliorer les joueurs, de les faire jouer du mieux possible, et de les faire progresser dans leurs carrière ».

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport