Laurent Brun : “Ça a été un non-match côté corse, mais parce que Bordeaux a su faire ce qu’il fallait”

Pour Bordeaux Le Mag, le journaliste Laurent Brun est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux à domicile face à Ajaccio, sur le score de 4-0.

« Ce n’était pas une équipe démobilisée en face, mais déjà une stratégie tactique différente, avec cinq joueurs alignés en défense. Olivier Pantaloni avait mis ce système de jeu en place, alors que d’habitude il utilise un 4-4-2 il me semble. Ça n’a pas marché car les Girondins ont tout de suite pu mettre un but dès la 6ème minute. Quand vous êtes coach, que vous préparez vos séances toute la semaine pour votre match du weekend, et que vous prenez un but au bout de six minutes… Après, on dira toujours qu’il vaut mieux le prendre à la 6ème minute qu’à la 96ème, mais c’est quand même dur, et Bordeaux a su en profiter. Bordeaux a poussé, a eu la maitrise du jeu quasiment tout le temps, et je crois que les corses se sont effondrés assez vite. Ils ont essayé, mais vu les propos du coach, il ne les a pas loupés… Ils ont peut-être fait preuve de démobilisation. Mais Bordeaux a fait le job, et s’est rendu le match moins compliqué. Il ne faut quand même pas oublier que lorsqu’on a ce genre d’équipe en face, qu’on domine, qu’on a la possession de balle, on peut tout de même perdre face à ce profil d’équipe, qui peut gagner sur un contre, un détail comme un coup de pied arrêté. Il faut être costaud pour ouvrir le score et Bordeaux l’a fait, puis il fallait être costaud pour mettre d’autres buts et conserver le score. Après, ça a été un non-match côté corse, mais parce que Bordeaux a su faire ce qu’il fallait selon moi ».

Retranscription Girondins4Ever