Boris Laval (agent Nsimba) : “Siffler, je ne trouve pas ça scandaleux. Maintenant, avec Yoann, au sein de l’équipe et du club, ce sont des joueurs qui assument beaucoup de choses”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% GirondinsBoris Laval, l’agent notamment de Vital Nsimba, est revenu sur les sifflets dont avait été victime le latéral gauche à sa sortie sur le dernier match à domicile.

« Siffler, je ne trouve pas ça scandaleux. Je veux dire, tout le monde a le droit de s’exprimer, de manière dont il le souhaite, tant que cela reste respectueux et qu’il n’y a pas d’atteinte à l’intégrité des joueurs. Il y a une contre-performance cette année, elle est collective, et elle est aussi individuelle pour certains. Quand on s’expose, on doit accepter aussi de se faire siffler »

Puis, l’agent poursuit sur les sifflets en question, donnant le rôle du capitaine et du vice-capitaine bordelais.

« Maintenant, ce que je veux juste dire, c’est que ce soit Yoann (Barbet) ou que ce soit Vital (Nsimba), pour ne parler que de lui, c’est qu’effectivement, au sein de l’équipe et du club, ce sont des joueurs qui assument beaucoup de choses. Ils assument à la fois le lien entre les joueurs, le lien avec le coach. Ils sont attentifs aussi aux signaux faibles, pour ne pas que le groupe s’égare, que certaines individualités donnent le meilleur… Ça, ça prend beaucoup d’énergie. Ils doivent aussi répondre de la responsabilité auprès des médias, et ils s’adressent aussi aux supporters… Au bout d’un moment, ce n’est peut-être pas anodin pour eux… Ils n’ont que 30 ans, ça reste des gamins de 30 ans malgré tout, et ce n’est pas toujours très simple à assumer effectivement. Leur meilleure réponse, ça a été le cas pour Vital quand il est sorti et qu’il a salué le public, c’est sur le terrain. C’est leur seul moyen d’expression aujourd’hui. Il s’est excusé à la fin aussi de paroles malheureuse qu’il a eues, qui étaient plutôt maladroites que sur une intention profonde de dire quelque chose… Et ça prend des dimensions parce que ça sur-communique, évidemment. Il le sait, c’est pour ça qu’il a démenti, en disant que ce n’est pas ce qu’il voulait dire. Il y a beaucoup de choses à assumer quand on est joueur parce qu’il y a l’opinion publique, mais les meilleures réponses restent toujours sur le terrain ».

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.