Yon Ecenarro : “Encore une fois, on relance une équipe qui n’avait pas gagné depuis douze matchs. Il suffit de jouer contre Bordeaux pour se relancer”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, est revenu sur la lourde défaite des Girondins de Bordeaux du côté de Concarneau (4-2), pour la 37ème et avant-dernière journée de Ligue 2.

Si tu veux, le constat est édifiant. Encore une fois, on relance une équipe qui n’avait pas gagné depuis douze matchs. Il suffit de jouer contre Bordeaux pour se relancer. Et quoi qu’il arrive, ce qui m’embête cette saison, on n’aura fait que cinq victoires à l’extérieur. On est la 17ème équipe à l’extérieur. Et quoi qu’il arrive, on aura plus perdu que gagné cette saison puisqu’on est déjà à 15 défaites, 13 victoires. Même si on gagne contre Pau, ça fera 14 victoires. La balance n’est pas positive. C’est factuel pour tous ceux qui disent… c’est factuel. On a fait une très mauvaise saison et on est à la place que l’on mérite. Après, au point de vue de l’équipe, oui, ça n’a pas été trop mal. Après, j’ai été très étonné par des choix. Mai on avait parlé de la compo et je t’avais dit que peut-être qu’il est capable de nous mettre Cassubie en défense centrale. Il l’a fait. Moi, je trouve que c’est dommage. Ce n’est pas pour incriminer Cassubie sur le match, du tout. On s’est passé d’une sentinelle qu’on a depuis le début de saison, une possibilité de sentinelle, que ce soit Ignatenko qui ne pouvait pas jouer, qui était suspendu, ou Cassubie. Là, on avait le désert de Gobi au milieu de terrain. On savait très bien qu’on avait une équipe en face qui allait jouer en 4-4-2, qui joue minimum avec 3 ou 4 offensifs. C’est ce qu’ils ont proposé. Donc, on savait que la charnière centrale allait être sollicitée. OK, on marque les premiers, d’accord, mais quand il y a eu l’explosion de Mathias De Amorim, là, c’est sûr que c’était vraiment la pagaille totale, mais ce n’est pas étonnant. Après, on en reparlera, mais je n’ai pas aimé non plus les réajustements tactiques et tout ça. Tu gagnes 1-0 à la 30ème minute, finir avec 4 buts dans la musette, il y a une différence. Je trouve que tout le monde a lâché.” 

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.