Résultats des Girondins

[Discipline] Pas de preuves contre Danylo Ignatenko tandis que la suspension de Mathias De Amorim est confirmée !

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

La commission de discipline se réunissait ce mercredi pour statuer des différents événements survenus sur les pelouses de Ligue 1 et de Ligue 2.

Cette fois-ci les Girondins de Bordeaux étaient directement concernés puisque le milieu de terrain Mathias De Amorim avait été injustement expulsé lors de la rencontre à Concarneau. Auteur d’un pied un peu haut, il avait touché un joueur breton, mais ne le voyait pas arriver. Il avait alors reçu un carton rouge direct. On avait vu récemment qu’en Ligue 2 et en Ligue 1, des cartons rouges sévères avaient été retirés par cette commission. Finalement ce n’est pas le cas puisqu’il prend un match de suspension ferme et un avec sursis !

Enfin il y avait aussi le verdict concernant l’affaire “Danylo Ignatenko”. Le milieu ukrainien était accusé de propos racistes envers le défenseur dunkerquois Alioune Ba. Après une enquête et des auditions, rien ne permet d’établir qu’il a vraiment proféré des propos de ce genre.

Les autres décisions :

DOSSIER EN INSTRUCTION

34ᵉ journée de Ligue 2 BKT : FC Girondins de Bordeaux – USL Dunkerque du 23 avril 2024

 

Au regard de la nature des faits et des propos reprochés au joueur Danylo IGNATENKO (FC Girondins de Bordeaux) pendant la rencontre FC Girondins de Bordeaux – USL Dunkerque, la Commission de Discipline de la LFP avait décidé de mettre le dossier en instruction.

Après lecture du rapport d’instruction, audition des joueurs et des représentants des clubs, la Commission constate qu’elle ne dispose pas d’éléments suffisamment probants lui permettant avec certitude d’établir la matérialité des faits à caractère discriminatoire imputés au joueur Danylo IGNATENKO (FC Girondins de Bordeaux) par Alioune BA (USL Dunkerque) durant la rencontre.

(Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

EXCLUSIONS

LIGUE 1 UBER EATS

Deux matchs de suspension ferme

Melvin BARD (OGC Nice)

Un match ferme à la suite d’un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Uber Eats, Coupe de France, Trophée des Champions) ou par révocation du sursis. La sanction prendra effet à partir du mardi 21 mai 2024 à 0h00.

Pierre-Emerick AUBAMEYANG (Olympique de Marseille)

Mohamed BAMBA (FC Lorient)

Lilian BRASSIER (Stade Brestois 29)

Panos KATSERIS (FC Lorient)

Geoffrey KONDOGBIA (Olympique de Marseille)

Hugo MAGNETTI (Stade Brestois 29)

Wilfried SINGO (AS Monaco)

Moussa SISSOKO (FC Nantes)

Teddy TEUMA (Stade de Reims)

LIGUE 2 BKT

Deux matchs de suspension ferme

Sessi D’ALMEIDA (Pau FC)

Un match de suspension ferme et un match avec sursis

Mathias DE AMORIM (FC Girondins de Bordeaux)

Un match ferme à la suite d’un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 2 BKT, Coupe de France, Trophée des Champions) ou par révocation du sursis. La sanction prendra effet à partir du mardi 21 mai 2024 à 0h00.

Saad AGOUZOUL (AJ Auxerre)

Yasser BALDÉ (Stade Lavallois MFC)

INCIDENTS

32ᵉ journée de Ligue 1 Uber Eats : RC Lens – FC Lorient du 3 mai 2024
Propos tenus par Benjamin MENDY (FC Lorient) après le coup de sifflet final

Trois matchs de suspension ferme
La sanction prend effet à partir du mardi 21 mai 2024 à 0h00.

 

La prochaine réunion de la Commission de Discipline aura lieu le mercredi 22 mai 2024 à 18h00.