Julien Parisot : “On sait qu’il y a des difficultés financières dans pas mal de clubs, qui ont des déficits structurels importants. Je pense à Bordeaux, je pense au Red Star qui est censé monter”

Le journaliste de Ma Ligue 2, Julien Parisot s’est exprimé sur la 37ème et avant-dernière journée de Ligue 2. Il a notamment évoqué le fait que certaines équipes reléguées allaient se battre pour terminer 17ème, au cas où des clubs en difficultés financières, soient rétrogradés ou ne puissent monter.

Troyes c’est quand même une sacrée catastrophe industrielle. Je me demande depuis combien de temps on n’avait pas vu un club faire deux relégations consécutives Ligue 1 puis Ligue 2. Il faudrait un sacré exploit pour les troyens qui vont se retrouver, sauf grosse surprise, en National l’an prochain. Attention parce que, comme on l’a vu, la 17ème place peut être cruciale en fonction des passages prochains devant la DNCG. Les clubs qui ont bien du mal à boucler les budgets, sans savoir ce qu’ils vont toucher en droits télés, à la fois en Ligue 1 comme en Ligue 2. Tous les clubs sont impactés. On sait qu’il y a des difficultés financières dans pas mal de clubs, qui ont des déficits structurels importants. Je pense à Bordeaux, je pense au Red Star qui est censé monter. Il y a peut-être des clubs relégués de Ligue 1 qui vont avoir du mal. On va voir ce qu’il va se passer avec les futurs relégués. Mais ça va être très intéressant à suivre. Donc cette 17ème place aura peut-être son importance pour la fin de saison. Concarneau et QRM doivent l’emporter pour avoir ce mini espoir, et c’est Jean-Louis Garcia qui le disait, de se faire repêcher au cas où il y ait une ‘Sochaux’ comme l’an dernier, qu’un club se fasse reléguer administrativement.”

Retranscription Girondins4Ever