Arnaud De Carli : “Il y a des tas d’équipes qui arrivent à garder un score, voire à augmenter le résultat, en étant un 10 contre 11. Mais on ne l’a pas fait”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Arnaud De Carli, vice président du Club Scapulaire et membre du Comité 1881, s’est exprimé suite à la défaite des Girondins de Bordeaux face à Concarneau (4-2), lors de la 37ème et avant-dernière journée de Ligue 2.

Si ça a manqué de caractère, de révolte ? Oui, moi je pense que le caractère est un élément important, aujourd’hui, surtout en Ligue 2. Je ne dis pas qu’il faut une équipe de guerriers, en tout cas onze joueurs guerriers, mais deux, trois joueurs avec un caractère fort, qui arrivent à haranguer un peu tout ça. Je pense que Yoann Barbet en fait partie, mais bon, Yoann, il a eu des tas de choses à gérer, des pépins physiques, etc. On a Ignatenko, comme ça, mais je trouve qu’il en faudrait un ou deux de plus, pour que dans ces moments-là, dans ces moments un petit peu critiques. Une expulsion à la 29ème minute, ce n’est pas catastrophique, mais si on a 2-3 joueurs de plus avec du caractère en milieu de terrain, on peut aujourd’hui essayer de combler. Il y a des tas d’équipes qui arrivent à garder un score, voire à augmenter le résultat, en étant un 10 contre 11. Mais on ne l’a pas fait.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.